Manifeste pour peindre le bleu du ciel - Grand Format

Thomas Hennocque

(Photographe)

,

Gilles Galoyer

(Photographe)

,

Christine Cam

(Photographe)

Note moyenne 
L'eau, la pierre, le ciel, bref la montagne, voilà mon prisme personnel pour atteindre "la chair du monde". Je ne me prends pas pour Cézanne, bien sûr,... Lire la suite
14,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 29 octobre
En magasin

Résumé

L'eau, la pierre, le ciel, bref la montagne, voilà mon prisme personnel pour atteindre "la chair du monde". Je ne me prends pas pour Cézanne, bien sûr, mais je trouve que c'est exactement ce qui se passe pour sa Sainte-Victoire : c'est à travers elle que s'organise sa vision du monde en général, quel que soit l'objet de son tableau. Mon regard propre sur les choses est entièrement structuré par ce que je pourrais appeler les forces tectoniques de la montagne.
La montagne n'est pas seulement ce que je regarde, elle est l'intérieur de mon oeil."

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/06/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-35221-324-6
  • EAN
    9782352213246
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    111 pages
  • Poids
    0.305 Kg
  • Dimensions
    15,4 cm × 21,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Représenter la montagne, la dire, la vivre, la peindre : cela ne fait qu'un pour Jean-Marc Rochette, auteur culte de la bande dessinée Transperceneige et d'Ailefroide - Altitude 3954, victime à vingt ans d'un très grave accident d'escalade et qui, d'une certaine façon, a prolongé par l'art sa relation intime à l'alpinisme et aux montagnes. Neuf conversations érudites et passionnées entre Paris, Berlin et les Alpes illustrées par Rochette.

À propos des auteurs

Jean-Marc Rochette, originaire de Grenoble, se destinait au métier de guide de haute montagne. En 1976, après un grave accident, il délaisse l'alpinisme et devient auteur de bande dessinée. Il publie alors dans Actuel et l'Echo des savanes et crée la série Edmond le cochon avec M. Veyron. En 1984, il compose avec J. Lob, le premier tome de la série Transperceneige. Après une incursion en jeunesse (Coyote Mauve, avec Cornette, Le Petit Poucet), il revient à la SF à la fin des années 1990 en reprenant Le Transperceneige et en créant Le Tribut avec Benjamin Legrand.
Après sept années passées à Berlin où il se consacre à la peinture, il publie Transperceneige, Terminus (2015) et Ailefroide (2018) en collaboration avec Olivier Bocquet. Il publie en 2019 deux nouveaux albums : Le loup, récit d'un affrontement entre un berger et un loup, et Transperceneige extinctions, cycle 1, avec Matz au scénario, prequel de la saga Snowpiercer. De la tragédie à l'humour, du réalisme à la fantaisie, un graphiste hors pair.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
14,00 €