Monstrorum historia

Note moyenne 
Ulisse Aldrovandi - .
C'est un livre prodigieux sur les " prodiges " : la Monstrorum historia est une étonnante galerie de monstres et d'étranges figures, un précieux album... Lire la suite
152,20 €
Actuellement indisponible

Résumé

C'est un livre prodigieux sur les " prodiges " : la Monstrorum historia est une étonnante galerie de monstres et d'étranges figures, un précieux album d'images sur lequel semble planer l'ange du bizarre. C'est aussi l'un des plus séduisants témoins du difficile et complexe passage de l'ancienne tératologie à la nouvelle, qui s'opère au tournant du XVIe et du XVIIe siècles. Les " monstres ", c'est vrai, sont surtout des " erreurs de la nature ". Mais il ne faut pas oublier qu'ils sont aussi les produits que la nature - en tant que peintre, sculpteur, graveur - offre à notre admiration pour nous montrer son activité d'artiste : rien n'est plus pleinement artificiel que ces monstres naturels. Comme la Renaissance tout entière, ce livre nourrit pour son sujet un intérêt fait d'étonnement admiratif. Il nous signale que la curiosité humaine, lorsqu'elle rencontre quelque objet qui sort des règles, s'éveille soudain et, éprise d'admiration, cherche à savoir. C'est cet appétit que la Monstrorum historia entend satisfaire...

Caractéristiques

  • Date de parution
    30/11/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-251-19005-8
  • EAN
    9782251190051
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    990 pages
  • Poids
    3.295 Kg
  • Dimensions
    21,5 cm × 30,0 cm × 7,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Ulisse Aldrovandi

Ulisse Aldrovandi (1522-1605), naturaliste bolognais, consacra toute sa vie à constituer une gigantesque encyclopédie d'histoire naturelle, dont la Monstrorum historia est l'un des piliers. Soucieux de rassembler toute la documentation existante et de l'accroître de ses propres observations, Aldrovandi ne put, en raison des coûts d'impression très élevés, publier de son vivant que les trois tomes de son Ornithologia (1599, 1600 et 1603) et le De animalibus insectis (1602) ; mais il laissa une abondante matière à ses disciples et à ses élèves, qui, ayant à cœur d'achever la publication son œuvre, s'y employèrent pendant près d'un demi-siècle.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK