Normes et fonction de juger

Note moyenne 
Philippe Coppens - Normes et fonction de juger.
Comment justifier les normes et les décisions juridictionnelles qui autorisent, interdisent ou planifient des comportements, dans une société caractérisée... Lire la suite
37,10 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Comment justifier les normes et les décisions juridictionnelles qui autorisent, interdisent ou planifient des comportements, dans une société caractérisée par la complexité croissante des liens sociaux et par un pluralisme culturel irréductible ? Sur quelles bases accepter la généralisation induite par les règles juridiques qui sont imposées à une multitude de points de vue particuliers ? Quelle place et quel statut devons-nous réserver à la fonction de juger ? La question de la légitimité du droit peut se rapporter, en définitive, au problème suivant : que signifie suivre une règle dans le contexte d'une démocratie délibérative ? Les exercices pratiques de la raison sont l'ensemble de nos activités délibératives aux termes desquelles nous nous donnons une règle d'action. Une règle d'action est une raison d'agir appropriée pour régir une situation contextualisée déterminée. Une norme juridique est une raison d'agir qui bénéficie cependant d'un caractère d'exclusivité, car la règle ou le principe de droit épuisent en quelque sorte nos délibérations sur les raisons d'agir. Dans ce travail, l'auteur montre que l'application adéquate des règles - la fonction de juger - dépend étroitement de l'ancrage de la connaissance dans l'action et de l'arrimage de l'action langagière dans les croyances. En montrant cette dépendance, on s'aperçoit qu'une certaine image de la séparation des pouvoirs, celle notamment d'une séparation radicale entre les opérations de justification et les opérations d'application des règles, s'obscurcit. Certaines difficultés récurrentes dans les débats contemporains sur la théorie de la démocratie ne viennent-elles pas de notre obstination à juxtaposer plutôt qu'à enchevêtrer les fonctions de légiférer et de juger ? Dans cette perspective, la théorie de la démocratie articulée et incarnée dans un ordre juridique gagne à reposer sur une conception épistémologique qui évite toute fragmentation de la raison en une raison théorique et une raison pratique indifférentes l'une à l'autre. Il faut au contraire accepter l'idée d'une réflexivité de l'action sur l'événement, des valeurs sur les faits, de la raison pratique sur la raison théorique.

Sommaire

  • LE SENS DES REGLES
    • Raisons d'agir et règles
    • Règles et raisons d'agir
  • JUSTIFIER ET APPLIQUER
    • Réceptivité et finitude
    • Vérité et signification
    • Règles, Justifications et Applications

Caractéristiques

  • Date de parution
    23/06/1998
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-275-01674-0
  • EAN
    9782275016740
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    292 pages
  • Poids
    0.47 Kg
  • Dimensions
    16,1 cm × 23,9 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Philippe Coppens

Docteur en droit et licencié en philosophie, Philippe Coppens a été avocat au Barreau de Bruxelles et assistant à la Faculté de droit de l'Université catholique de Louvain. Il a poursuivi ses recherches en Autriche, aux Universités de Vienne et de Graz, aux Etats-Unis, à la Harvard Law School, et en Allemagne, au Max-Planck Institut de Hambourg. Il est aujourd'hui chercheur qualifié au Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) et membre du Centre de Philosophie du droit de l'Université catholique de Louvain (UCL).

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
37,10 €