Vies croisées de Victoria Ocampo et Ernest Ansermet - Correspondance 1924-1969

Note moyenne 
Jean-Jacques Langendorf - Vies croisées de Victoria Ocampo et Ernest Ansermet - Correspondance 1924-1969.
Pendant près d'un demi-siècle, Victoria Ocampo (I 890-1979) et Ernest Ansermet (1883-1969) ont échangé une intense correspondance, traitant des sujets... Lire la suite
25,35 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 12 juillet et le 13 juillet
En magasin

Résumé

Pendant près d'un demi-siècle, Victoria Ocampo (I 890-1979) et Ernest Ansermet (1883-1969) ont échangé une intense correspondance, traitant des sujets les plus variés - musicaux, philosophiques, littéraires -, l'amitié amoureuse y occupant une place centrale. D'un côté, nous avons la riche aristocrate argentine, égérie et amie de Rabindranath Tagore, de Ortega y Gasset, de Hermann von Keyserling, de Drieu la Rochelle, de Roger Caillois, liée à des gens aussi dissemblables que Marguerite Moreno, Virginia Woolf, PaulValéry, Igor Stravinsky, Anna de Noailles, Jules Supervielle, Jorge Luis Borges,Walter Gropius, les frères Huxley, Gisèle reund, André Malraux et beaucoup d'autres, qui lui vouent tous une admiration passionnée. Hautement cultivée, d'une sensibilité raffinée, appréhendant en profondeur la littérature, la musique et la peinture de son époque, elle nous laisse divers textes concernant aussi bien Dante, Bach, que de nombreuses esquisses autobiographiques regroupées dans les dix volumes des Testimonios. En outre, fondatrice de la revue Sur en 1930, qu'elle dirigera jusqu'à sa mort, elle contribuera au rayonnement des lettres latino-américaines. Son activité en faveur de la vie musicale argentine culminera dans ses efforts pour faire venir Ansermet à Buenos Aires, lequel va être l'introducteur de la musique contemporaine en Argentine. De l'autre, nous trouvons un chef d'orchestre suisse romand, lié à Debussy, ami (et découvreur) de Stravinsky, de De Falla, de Ravel, de Bart6k, de Kodaly, de Martinu, de Honegger, de Britten ou de Frank Martin, qui dirigera, souvent en première audition, les œuvres les plus considérables du XXe siècle. Fondateur en 1917 de l'Orchestre de la Suisse romande, et cofondateur de l'Orchestre symphonique de Paris, il imposera sa vision de la musique à la tête des plus célèbres ensembles mondiaux, vision qu'il défendra également par l'écrit. Jean-Jacques Langendorf, historien et écrivain, auteur de nombreuses œuvres touchant à des domaines multiples, a été l'un des proches d'Ansermet et a également connu Victoria Ocampo.

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/10/2005
  • Editeur
  • ISBN
    2-283-02149-9
  • EAN
    9782283021491
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    356 pages
  • Poids
    0.425 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

25,35 €