Yves Klein : manifester l'immatériel

Note moyenne 
Denys Riout - Yves Klein : manifester l'immatériel.
En avril 1958, Yves Klein, connu pour ses monochromes et son attachement au bleu, présentait une exposition dans laquelle nul tableau, nulle sculpture,... Lire la suite
22,40 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 3 mars et le 8 mars

Résumé

En avril 1958, Yves Klein, connu pour ses monochromes et son attachement au bleu, présentait une exposition dans laquelle nul tableau, nulle sculpture, nul objet n'étaient visibles. Cette manifestation, bientôt nommée " exposition du vide ", a fait date. Or ce titre qui n'était pas dû à l'artiste, rend son projet à peu près incompréhensible. Klein expliqua pourtant à de nombreuses reprises ses intentions. Grâce à cette " immatérialisation du tableau ", il espérait " créer une ambiance, un climat pictural invisible mais présent " capable de manifester, par son rayonnement, l'essence même de la peinture : la " sensibilité picturale immatérielle ". Peu après, Yves le Monochrome organisait des cessions de " zones de sensibilité picturale immatérielle ", payables contre un certain poids d'or fin, échanges pour lesquels il conçut un " rituel ". Depuis sa première tentative d'une présentation de la " sensibilité picturale invisible ", en 1957, jusqu'à sa mort, survenue en 1962, à l'âge de trente-quatre ans, Yves Klein n'a jamais cessé d'approfondir et d'affiner son propos. Parallèlement, il imagina d'utiliser le corps de jeunes femmes comme " pinceaux vivants ". Apposant l'empreinte de leur chair sur des supports disposés à cet effet, elles réalisèrent des peintures parfaitement visibles : des " Anthropométries ". Loin de relever d'une aspiration contradictoire, ces deux modalités d'existence de son œuvre s'appuient sur une articulation qui est au cœur du Mystère chrétien fondamental, l'Incarnation. Telle est du moins l'intuition développée dans cet essai qui tente de retrouver, au-delà de la disparate des réalisations, l'unité profonde des préoccupations de l'artiste, catholique dont la dévotion à sainte Rita, patronne des causes désespérées, est attestée. Manifester l'immatériel, première étude exclusivement consacrée aux œuvres immatérielles de Klein, entend décrypter la saga de cette fiction poétique et l'inscrire dans l'horizon culturel qui l'a rendue possible. C'est pourquoi l'enquête minutieuse menée à partir de nombreux documents connus ou récemment mis au jour, s'accompagne d'une plongée dans les racines philosophiques et religieuses de l'art occidental, préoccupé autant par la vérité qui gît dans l'invisible que par les splendeurs, les charmes du visible.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/04/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-07-074418-3
  • EAN
    9782070744183
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    210 pages
  • Poids
    0.395 Kg
  • Dimensions
    16,1 cm × 22,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Denys Riout est professeur de l'art moderne et contemporain à l'université de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne. Ses travaux, relatifs à la peinture et à la critique d'art, portent sur la modernité et les avant-gardes.

À propos de l'auteur

Biographie de Denys Riout

Denys Riout est professeur d'histoire de l'art moderne et contemporain à l'université de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne. Ses travaux, relatifs à la peinture et à la critique d'art, portent sur la modernité et les avant-gardes. Il a publié notamment Qu'est-ce que l'art moderne ?, Paris, Gallimard, coll. " Folio Essais ", 2000 (réédition 2004.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,40 €