La Jeune Parque.... L'Ange. Agathe. Histoires brisées - E-book - ePub

Note moyenne 
"Avec Rimbaud et Mallarmé, Valéry abolit la religion du sens unique d'un texte. Pas de centre, de point fixe - et ceci est valable pour tous les poèmes... Lire la suite
7,49 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

"Avec Rimbaud et Mallarmé, Valéry abolit la religion du sens unique d'un texte. Pas de centre, de point fixe - et ceci est valable pour tous les poèmes cités ici ; un décentrement incessant, des surimpressions plastiques, phoniques, des métaphores qui se renforcent de nouveaux éléments à cent vers de distance, des durées multiples qui s'organisent à l'intérieur du poème, comme l'histoire ou le corps ont des durées différentes, le cour, la vue, la marche, et l'ensemble c'est la vie du corps ; des substitutions d'une durée à l'autre (c'était le rythme de la durée de la marche, et cela devient, oui, le rythme de la durée d'un cour qui bat, qui s'arrête, qui bat encore).
Pas de poésie plus mobile, comme le sang. Et puis, un échange entre le passé, le futur, le présent, qui rend heureusement impossible toute chronologie interne ; un temps plein, et paradoxal : une achronie généralisée, le temps du rêve." Jean Levaillant.

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      192
    • Taille
      256 Ko
    • Protection num.
      Contenu protégé
    • Transferts max.
      6 copie(s) autorisée(s)
    • Imprimable
      Non Autorisé
    • Copier coller
      Non Autorisé

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Paul Valéry

Né à Sète le 30 octobre 1871, Paul Valéry fait la connaissance de Pierre Louÿs et de Gide avec qui il fréquente le salon de Mallarmé. Rédacteur au ministère de la Guerre, puis secrétaire particulier d'un administrateur de l'agence Havas, il accède aux cercles fermés de l'information et de la finance. Élu à l'Académie française en 1925, il est nommé professeur de poétique au Collège de France en 1937.
Il meurt le 20 juillet 1945 à Paris où on lui fait des funérailles nationales.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

7,49 €