Mezek - E-book - Epub fixed layout

Edition en anglais

Note moyenne 
1948. The creation of the Hebrew state is proving to be not exactly a peaceful affair, starting with the Egyptian bombs that are regularly falling on... Lire la suite
7,99 € E-book - Epub fixed layout
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

1948. The creation of the Hebrew state is proving to be not exactly a peaceful affair, starting with the Egyptian bombs that are regularly falling on Tel-Aviv. All that Israel has to fight the lethal enemy 'Spitfires' are some old 'Mezek', flown by Jewish volunteers from all over the world, but also mercenaries from rather more sinister backgrounds. Bjorn is one of those mercenaries. He's come to risk his life for several million dollars, a fact that galls his brothers-in-arms, who are fighting not for cash but for their ideals!

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/12/2016
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    979-10-328-0224-3
  • EAN
    9791032802243
  • Format
    Epub fixed layout
  • Nb. de pages
    60 pages
  • Caractéristiques du format Epub fixed layout
    • Pages
      60
    • Taille
      76 288 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Yann Balac'h was born and raised in Brittany, developing a particular passion for Breton culture and traditions over his school years, and spent much of his spare time playing the Breton pipe and practicing Breton wrestling. At the age of 23, he had an epiphany while visiting the Saint Tugdual church at Concarneau: he decided to become a craftsman of stained-glass windows. He got his qualifications and tried to make a living from his art.
But job openings were few and far between! So he did a master's degree on 'Mab Kagn, ' the kelp gatherers in the Trépassés Bay at Pointe du Raz in the 17th century, but he sadly never found a publisher for his thesis. That's when he discovered comic books at the Saint-Mayeux festival, thanks to Fournier's album "L'Ankou." So he launched himself into his very first comic book creation: "Les exploits de la patrouille des Macareux, " which was unfortunately turned down by the newspaper Ouest-France, but was eventually published in an obscure Belgian weekly...
named 'Spirou.' That's where he met the artist Hislaire, with whom he started working on "Sambre, " which was initially set in Brittany... until Hislaire decided he'd prefer it to be in the South of France. Disappointed by this 'betrayal, ' Yann abandoned comic books and started competing in Breton wrestling tournaments, and soon found considerable success. Unfortunately, following a dodgy leg-lock, he had to give it all up! Disillusioned with the Celtic world in general, he made his way over to the US, where he found a new passion for 'nose art' techniques (the decoration of airplane cockpits) by the side of ex-US Air Force pilots.
But there aren't so many job openings in that either. After a rather dark (and derelict) time in his life, he somehow got embroiled in borderline legal diamond trafficking, between Anvers, Las Vegas and Rabat Gan in Israel. He learnt to distinguish a Tsavorite from a Boart in just a glance, and to spot the tiniest imperfection in any gem. When the police get wind of his activities, he had no choice but to flee to Australia where he got into seeking and exporting meteorites...
but the competition was pretty stiff! The years went by, and he became increasingly bitter towards the sense of his own failure. At the Saint-Malo festival of "Surprising Travelers, " as he was signing his autobiography, he met artist Joel Parnotte, who was doing a signing of his own work "Les Aquanautes." The two of them hit it off, and decided to create the "Sang des Porphyre" saga, based on a true story about the Rotheneuf family, bloodthirsty pirates who terrorized the coast of Saint-Malo in the 18th century. He later partnered up with André Juillard for "Mezek" (Le Lombard 2011, Europe Comics 2016), a fast-moving drama about mercenary fighters at the dawn of the Israeli state.
And later that year, he published the tenth volume in the striking historical fiction series "Pin-Up" (Dargaud 1994, Europe Comics 2017), alongside artist Philippe Berthet. Also in 2011, Yann contributed his writing talents to the legendary series "Thorgal, " giving rise to the sub-series "Louve" and, a few years later, "Thorgal - The Early Years" (Le Lombard; Europe Comics in English), in tandem with artist Roman Surzhenko. Fascinated by these artists' superb images, Yann has now fully returned to his early passions, weighing anchor once and for all in the magical world of comics! André Juillard naît à Paris, le 9 juin 1948.
Très rapidement, la passion du dessin est au rendez-vous. Enfant, il dévore l'hebdomadaire Tintin. La lecture des Hergé, Jacobs, Martin et Bob De Moor de la haute époque font de lui un spécialiste, encore inconscient, de la ligne claire. Le manuel d'histoire de la classe de sixième sera sa seconde grande influence, spécialement les pages consacrées à l'Antiquité. Il ne le sait pas encore, mais sa passion pour la ligne claire, l'Histoire et les histoires feront de lui un auteur moderne n'oubliant jamais de tirer les leçons du passé. Après avoir passé son bac en 1967, il s'inscrit aux Arts Décoratifs de Paris, où il rencontre Martin Veyron et Jean-Claude Denis.
En 1974, il fait ses débuts dans Formule 1, avec un western scénarisé par Claude Verrien. Ce dernier lui écrit Les Aventures chevaleresques de Bohémond de Saint-Gilles. Les amateurs éclairés devinent déjà un grand espoir de la bande dessinée réaliste. En 1978, il dessine Les Cathares dans Djinn avant d'entamer une collaboration fructueuse avec Patrick Cothias en publiant Masquerouge dans Pif Gadget.
En 1982, avec le même scénariste, il publie les premières pages des Sept Vies de l'Épervier qui le font entrer directement dans la section « classiques de la BD contemporaine ». Comme Jacques Martin le fit en son temps avec Alix, Juillard crée un nouveau pan de BD historique réaliste. Une véritable école s'en inspire, quelques talents, beaucoup d'ersatz. Lui, humble, continue son chemin. Comme tous les grands dessinateurs, il se sent des ailes pour, de temps à autre, écrire le récit qu'il mettra ensuite en images.
D'autant que, parfois, il éprouve le besoin d'échapper à l'Histoire, sa maîtresse favorite. Pour (À SUIVRE), il publie l'intimiste Cahier bleu qui lui vaudra, en janvier 1995, le Prix du meilleur album au Festival d'Angoulême. L'année suivante, il recevra le Grand Prix du même festival. Le premier cycle des Sept vies de l'Épervier s'est achevé après sept albums aux éditions Glénat. La belle Arianne de Troil manque autant à ses créateurs qu'au public.
Nécessité fait loi : elle reviendra au sein de la série Plume-aux-vents chez Dargaud. Si le premier cycle se déroule en France, la suite (4 volumes) met en scène une Amérique qui aurait pu être française. En 2014, « Quinze ans après », nouvel album des aventures de l'Épervier, débute un troisième et nouveau cycle de la série. L'ombre de Blake et Mortimer se rapproche progressivement de Juillard.
À la fin des années quatre-vingt, les éditions Blake et Mortimer le contactent pour réaliser le second tome des Trois Formules du professeur Sato. Mais il ne se sent pas encore prêt à relever un tel défi. Cependant, en 1998, il crée chez Dargaud, avec son vieux complice Didier Convard, la collection Le dernier chapitre, contant la dernière aventure des plus célèbres héros de l'âge d'or de la bande dessinée.
Un opus sera bien évidemment réservé à Philip Mortimer et Francis Blake. L'heure de vérité vient quand, en 2000, il dessine, sur un scénario d'Yves Sente, La Machination Voronov. En 2003, la même équipe publie le premier tome du diptyque Les Sarcophages du 6e continent, suivi un an plus tard du tome deux. Juillard poursuit sa lancée en réalisant dans la même collection Le sanctuaire du Gondwana. En 2016 sortira un nouvel opus des Aventures de Blake et Mortimer, toujours avec la complicité de Yves Sente : Le Testament de William S. En dehors de sa participation à la série Blake et Mortimer, il travaille avec de nombreux grands scénaristes comme Pierre Christin (Léna), ou encore Yann (Mezek).
En tant qu'illustrateur, il se distingue notamment aux éditions Beaulet et également chez Daniel Maghen, qui publie une autobiographie par images, Entracte. Ses talents sont célébrés lors du festival BDFIL de Lausanne en 2008, où il est l'invité d'honneur. Une exposition « Destins-Dessins » est d'ailleurs consacrée à son oeuvre.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
7,99 €