POUR EN FINIR AVEC LE MACCARTHYSME. Lumières sur la Liste Noire à Hollywood - E-book - PDF

Note moyenne 
Jean-Paul Török - .
Le 21 mars 1999, lors de la cérémonie des Academy Awards à Los Angeles, le grand metteur en scène Elia Kazan, auquel est décerné, à l'âge de 89... Lire la suite
36,99 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Le 21 mars 1999, lors de la cérémonie des Academy Awards à Los Angeles, le grand metteur en scène Elia Kazan, auquel est décerné, à l'âge de 89 ans, un "Oscar d'honneur" pour l'ensemble de son œuvre, est conspué par des centaines de manifestants ameutés aux abords de la salle, tandis qu'à l'intérieur une bonne moitié des invités, immobiles et les bras croisés, manifestent leur désapprobation par un silence méprisant.
Le "péché" de Kazan est d'avoir, un demi-siècle plus tôt, osé publiquement dénoncer la conspiration communiste et d'avoir, à l'exemple des dizaines de communistes repentis qui acceptèrent de collaborer avec la Commission des activités antiaméricaines, "donné les noms" d'anciens camarades de parti. Qui aurait cru qu'après la chute du mur de Berlin et la révélation indiscutée des atrocités du stalinisme, l'épouvantail du "maccarthysme", brandi par les communistes eux-mêmes et par leurs "compagnons de route" pour détourner l'attention des crimes qui se commettaient à l'Est, pourrait resurgir de nos jours avec ses vieux oripeaux ? Car il devrait nous sembler qu'au jugement de l'Histoire la cause de Kazan était juste même si sa conduite est blâmable et, avec le recul du temps, la cause devrait apparaître plus importante que la conduite.
Mais les mythes ont la vie dure. Forgé par la propagande, puis passé dans la mentalité collective, celui du maccarthysme répond, comme bien d'autres mythes modernes, à un besoin d'explication simplifiée de phénomènes politiques et sociaux complexes. Il permet d'éluder les motifs et les causes réels de l'épuration des communistes aux Etats-Unis et surtout d'occulter le fait que, pour une très large part, la responsabilité de leur perte incomba aux communistes américains eux-mêmes ; qu'en Amérique comme ailleurs, le communisme, parce qu'il était régi par des lois qui devaient amener sa ruine, se détruisit par ses propres moyens.

Sommaire

    • Liste Rouge contre Liste Noire
    • Un maccarthysme à la française ? Pour en finir avec le maccarthysme
    • The Communist Party, USA
    • De la Grande Peur à la Grande Alliance
    • Plus dure sera la chute
    • Hollywood en guerre
    • La guerre des scénaristes
    • Scénario et scénaristes
    • La SWG, fondation et croissance
    • La SWG, mort et résurrection
    • Le parti à Hollywood
    • De la propagande à la subversion
    • Avant la bataille
    • La charge de la brigade rouge
    • Martyre et crucifixion

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-296-39766-2
  • EAN
    9782296397668
  • Format
    PDF
  • Nb. de pages
    584 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      584
    • Protection num.
      Digital Watermarking
    • Imprimable
      01 page(s) autorisée(s)
    • Copier coller
      01 page(s) autorisée(s)

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Paul Török

Ancien rédacteur à la revue Positif, scénariste (notamment de Claude Sautet), Jean-Paul Török est maître de conférences à l'Université de Paris I. Il a publié aux Editions Veyrier un ouvrage de réflexion théorique sur le scénario. Il est secrétaire général du Prix Simone Genevois de littérature cinématographique.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
36,99 €