Revue des deux Mondes Mai 2016 - E-book - Multi-format

Shakespeare le génie de notre époque

Collectif

Note moyenne 
? Grand entretien avec Gilles Kepel : « Le salafisme est l'arrière-plan culturel du djihadisme » Pour Gilles Kepel, la radicalisation ne précède... Lire la suite
9,99 € E-book - Multi-format
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

? Grand entretien avec Gilles Kepel : « Le salafisme est l'arrière-plan culturel du djihadisme » Pour Gilles Kepel, la radicalisation ne précède pas l'islamisation. « Il ne s'agit pas de "Brigades rouges? devenues " vertes? ; il ne s'agit pas non plus de simple nihilisme ». La forte prégnance salafiste constitue une rupture culturelle avec la République. Les nouvelles recrues, imprégnée de cette idéologie, se retournent contre la société qui les a fait naître.
D'après le politologue, la police et les politiques ne perçoivent pas bien ce qui se passe. En cause, le divorce entre la haute-fonction et le savoir universitaire. ? Dossier : La folie et les hommes - Shakespeare, le génie de notre époque La folie Shakespeare par Michael Edwards On ne compte pas les fous dans le théâtre de Shakespeare. À travers des personnages comiques ou tragiques, Michael Edwards explore les différentes facettes de cette folie, tantôt feinte, tantôt réelle.
Pour l'académicien, la déraison nous apprend à voir le monde. Mettre en scène la Tempête. Ou défier les logiques brisées de la dramaturgie shakespearienne par Jérôme Hankins Jérôme Hankins offre des extraits de son journal préparatoire à la mise en scène de la Tempête. Le lecteur suit les méandres de sa pensée en mouvement, ses réflexions et ses doutes : « comment travailler dans une salle de spectacle après les massacres du Bataclan ? » Shakespeare et les Français par Robert Tombs Robert Tombs retrace la réception de Shakespeare en France.
C'est Voltaire, le premier, qui le fait connaître. Son propos n'est toutefois pas tendre : « Il avait un génie plein de force et de fécondité, sans la moindre étincelle de bon goût, et sans la moindre connaissance des règles ». Si l'ère romantique renverse la donne, le XXe siècle apprivoise lentement l'auteur anglais. Lost, romance shakespearienne ? par Sarah Hatchuel De nombreuses séries sont dites shakespeariennes.
Sarah Hatchuel prend l'exemple de Lostet montre ses liens avec La Tempête, Pericles, Le Conte d'hiver et Cymbeline. Et aussi Jean-Pierre Naugrette, Jean-Paul Clément, Eryck de Rubercy, Georges Banu ? Dossier : Histoires d'exil Aldo Naouri, Yasmina Khadra, Scholastique Mukasonga, Robert Solé ont connu l'exil avant de choisir la France comme terre d'asile et d'écriture. Ils racontent leur rapport à la société et à la langue française. ? Littérature Dans cette rubrique, retrouvez chaque mois des textes littéraires inédits et exclusifs : Inédit « La lauréate » par Nathalie Azoulai L'auteure de Titus n'aimait pas Bérénice, prix Médicis 2015, raconte la sortie de son livre, la notoriété soudaine et les malentendus. ? Études, reportages, réflexions Les statistiques ethniques sont-elles compatibles avec la République ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/05/2016
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35650-139-4
  • EAN
    9782356501394
  • Format
    Multi-format
  • Nb. de pages
    192 pages
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages
      192
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num.
      pas de protection

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Valérie Toranian

Frédéric Verger est né en 1959. Il enseigne le français dans un lycée de la banlieue parisienne. Arden est son premier roman. Renouant avec le genre littéraire et philosophique du dialogue, Michael Edwards, premier académicien français de nationalité britannique, invite son lecteur à un face-à-face intime sur notre langue, son histoire et son possible avenir. Au cours d'un voyage de Cambridge à Paris, la conscience anglaise de l'auteur, « ?me? », se voit sans cesse interrompue dans ses méditations par sa voix française, « moi » : les confidences que se livrent l'une à l'autre les deux identités de Michael Edwards sont l'occasion d'éclairer la langue française sous des angles inédits et de comprendre ses rapports à l'anglais devenu langue mondialisée. La vivacité des dialogues, une érudition souriante, la spontanéité de l'humour britannique et les digressions songeuses emportent « me », « moi » et le lecteur vers des sujets aussi variés que le cricket, les racines scandinaves du mot « ?homard? », Dieu ou la prétendue supériorité du français...
À savourer sans tempérance. Richard Millet est écrivain. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont, en 2014, Le Corps politique de Gérard Depardieu (Pierre-Guillaume de Roux) et Sibelius, Les Cygnes et le Silence (Gallimard). Jean-Pierre Naugrette est né en 1955. Ancien élève de l'École normale supérieure, professeur de littérature anglaise à l'Université de la Sorbonne Nouvelle, membre du comité de rédaction de La Revue des deux mondes, il est essayiste, traducteur, romancier, et grand amateur de football. Sarah Hatchuel est professeur en littérature et cinéma anglophones, directrice du groupe de recherche Identités et Cultures à l'université du Havre et codirectrice de la revue TV/Series. Ecrivain et journaliste, médiateur du journal Le Monde, Robert Solé est l'auteur de plusieurs romans dont Le Tarbouche et Mazag, ainsi que d'ouvrages de référence, comme L'Egypte, passion française et Les Savants de Bonaparte.
Professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l'Université Paris IV-Sorbonne, Michel Delon est un spécialiste du siècle des Lumières (en particulier de l'histoire des idées et de la littérature libertine) qu'il a décrit pendant des années dans Le Magazine Littéraire et continue de décrire dans diverses autres revues. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur cette époque, dont L'invention du boudoir, et l'éditeur, notamment, du Dictionnaire européen des Lumières (1997), des OEuvres de Sade et des Contes et romans de Diderot dans la « Bibliothèque de la Pléiade ».
Il a publié chez Albin Michel Le Principe de la délicatesse (2011) et Diderot, cul par-dessus tête (2013), pour lequel il a reçu le Prix littéraire Paris-Liège. Scholastique Mukasonga, née au Rwanda, vit et travaille en Basse-Normandie. Son premier ouvrage, Inyenzi ou les Cafards, a obtenu la reconnaissance de la critique et touché un large public; le deuxième, La Femme aux pieds nus, a remporté le prix Séligmann 2008 "contre le racisme, l'injustice, et l'intolérance"; le troisième, L'Iguifou, a été couronnée du prix Renaissance de la nouvelle 2011. Yasmina Khadra est l'auteur de la trilogie Les Hirondelles de Kaboul, L'Attentat et Les Sirènes de Bagdad.
La plupart de ses romans, dont À quoi rêvent les loups, L'Écrivain, L'Imposture des mots et Cousine K, sont traduits dans 42 pays. Ce que le jour doit à la nuit - Meilleur livre de l'année 2008 pour le magazine LIRE et prix France Télévisions 2008 - a été adapté au cinéma par Alexandre Arcady en 2012. L'Attentat a reçu, entre autres, le prix des libraires 2006. Son adaptation cinématographique par le réalisateur Ziad Doueiri, sortie sur les écrans en 2013, a reçu de nombreuses distinctions. Son site Internet : www.yasmina-khadra.com

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,99 €