Russie, mon pays bien aimé - E-book - ePub

Note moyenne 
Elena Kostioutchenko - Russie, mon pays bien aimé.
Être journaliste, c'est dire la vérité. Avec Mon pays bien-aimé, Elena Kostioutchenko documente son pays, tel qu'il est vécu par celles et ceux qu'il... Lire la suite
17,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Être journaliste, c'est dire la vérité. Avec Mon pays bien-aimé, Elena Kostioutchenko documente son pays, tel qu'il est vécu par celles et ceux qu'il efface systématiquement, par exemple les filles de la campagne recrutées comme travailleuses du sexe, les personnes queer des provinces éloignées, les patientes et les médecins d'une maternité ukrainienne - et les journalistes, dont elle fait partie.
Cet ouvrage est le portrait singulier d'une nation, et celui d'une jeune femme qui refuse de garder le silence. En mars 2022, alors qu'elle est reporter pour Novaïa Gazeta, l'un des derniers journaux russes indépendants, Kostioutchenko se rend en Ukraine pour couvrir la guerre. Elle se donne pour mission d'informer les Russes sur les horreurs que Poutine commet en leur nom. Elle sait dès le début que si elle retourne dans son pays, elle risque d'être condamnée à quinze ans de prison, sinon pire.
Portée par la conviction que la plus grande forme d'amour et de patriotisme est la critique, elle continue à écrire, nullement découragée, les yeux grand ouverts.

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/02/2024
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-88250-900-0
  • EAN
    9782882509000
  • Format
    ePub
  • Caractéristiques du format ePub
    • Taille
      1 956 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

À propos de l'auteur

Biographie d'Elena Kostioutchenko

Elena Kostioutchenko est née à Iaroslavl, en Russie, en 1987, dans une famille pauvre. Elle commence à travailler à l'âge de 9 ans, en faisant des ménages. À 14 ans, elle découvre le travail d'Anna Politkovskaïa sur la Tchétchénie et devient journaliste. Pendant dix-sept ans, elle écrit des reportages pour « Novaïa Gazeta », le principal journal indépendant du pays. En 2011, elle fait son coming out dans un post qui fait scandale en Russie, « Pourquoi je vais à la Gay Pride ».
Au printemps 2022, suite aux reportages réalisés en Ukraine, « Novaïa Gazeta » est interdit, et Kostioutchenko renonce à rentrer en Russie. En automne 2022, elle réchappe à une tentative d'empoisonnement en Allemagne. Lauréate du Prix européen de la presse, du Gerd Bucerius Award et du Prix Paul Klebnikov, elle est l'auteure de plusieurs livres et pièces de théâtre

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

17,99 €