Alcools - Suivis de Calligrammes - Poche

Note moyenne 
Pour Guillaume Apollinaire, la poésie se trouve en toute chose, dans les légendes comme dans les souvenirs mythologiques, dans les bruits de la rue... Lire la suite
1,90 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 4 mars et le 10 mars
En magasin

Résumé

Pour Guillaume Apollinaire, la poésie se trouve en toute chose, dans les légendes comme dans les souvenirs mythologiques, dans les bruits de la rue et sur les murs de La ville, dans La vie sous toutes ses formes, dans Le temps qui s'enfuit et la Seine qui coule sous le pont Mirabeau. Puis dans l'amour bien sûr, et ses amères désillusions, que l'auteur de "La Chanson du Mal-Aimé" transforme en mélodies nostalgiques.
Chef de file de l'avant-garde, Guillaume Apollinaire meurt en 1918 des suites d'une blessure reçue lors de la Grande Guerre, mais reste comme celui qui, par son goût de l'innovation et de La surprise, a ouvert la voie au renouveau poétique du XXe siècle.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/06/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-266-28991-7
  • EAN
    9782266289917
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    320 pages
  • Poids
    0.17 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,7 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Guillaume Apollinaire

Biographie de Guillaume Apollinaire

?Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Wilhelm Apollinaris de Kostrowitzky, est le fils d'Angelica de Kostrowitzky, d'origine polonaise, et d'un officier italien. Né à Rome en 1880, il s'installe à Paris avec sa mère en 1900, avant de partir en Rhénanie pour occuper un poste de précepteur ; c'est à cette période qu'il publie ses premiers textes De retour à Paris, Guillaume Apollinaire devient proche des milieux littéraires et artistiques Ami, entre autres, de Picasso, Derain, Alfred Jarry ou du Douanier Rousseau, il aura une liaison passionnée avec Marie Laurencin.
Après avoir collaboré à diverses revues, il publie son premier livre en 1909 : L'Enchanteur pourrissant, suivi d'autres recueils de contes et de poésies, dont Alcools, en 1913, qui rassemble ses meilleurs poèmes En 1914, Guillaume Apollinaire s'engage dans la Grande Guerre, dont il sort blessé en 1916. Ayant repris une grande activité littéraire, il publie notamment un "drame surréaliste", Les Mamelles de Tirésias, ainsi qu'un recueil d'"idéogrammes lyriques", Calligrammes.
Affaibli par sa blessure, touché par la grippe espagnole, Guillaume Apollinaire est mort pour la France le 9 novembre 1918. Guillaume Apollinaire est considéré comme l'un des plus grands poètes français du XXe siècle — un "enchanteur" qui, sans couper la poésie française de son passé, a contribué, par une oeuvre inventive et surprenante, à son renouveau.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
1,90 €