Athènes ne donne rien - Grand Format

Note moyenne 
Le 4 avril 2012, Dimitris Christoulas, retraité grec et ancien pharmacien, se tue d'une balle dans la tête sur la place Syntagma d'Athènes, en face... Lire la suite
18,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

Le 4 avril 2012, Dimitris Christoulas, retraité grec et ancien pharmacien, se tue d'une balle dans la tête sur la place Syntagma d'Athènes, en face du parlement. Ce cri de révolte est le point de départ du roman. Tout le livre passera par le regard et l'expérience de Maxime Bernard, un homme sans repères, un français déclassé venu en Grèce pour renaître de ses cendres. Au lieu de s'apitoyer sur la déroute du pays, Max décide d'explorer en profondeur la vie quotidienne d'Athènes.
De jour comme de nuit, il observe une série de paradoxes : la ville a été sacrifiée mais sa lumière demeure, les Grecs sont abattus par la crise mais ils sont combatifs, la cité peine à trouver de nouvelles ressources mais les chansons font toujours vibrer le coeur de cette Mana mou Ellas (ma mère, la Grèce). Sans travail, sans illusion, détaché de la "séduction et de la brutalité" de Paris, Max assiste aux élections grecques.
La mécanique du pouvoir est très bien vu dans ce roman, non pas les rouages des puissants, mais les manoeuvres à plus petite échelle. Il n'empêche : le Pasok (parti socialiste) sera battu. A mi-chemin de l'enquête et de la fiction, la vie politique prend ici un sens concret. Au fil de sa déambulation, Max rencontre des personnages hauts en couleur comme Panayotis, Nikos et Yorgos. Il passe une nuit dans les bras d'une belle jeune femme prénommée Antigone.
Il fréquente le quartier de Kypselis, apprivoise un chat à l'Hôtel Naxos, se perd dans les ruelles autour du Pirée et aide un Erythréen chassé par la police. Ce voyage radical est une quête. C'est aussi un passage des ténèbres à la lumière, passage visible dans la progression du roman. Arrivé au terme du livre, une question se pose : qu'est venu chercher Max de ce côté-ci de la Méditerranée ? La révolution ? La fraternité ? Le calme ? C'est à son retour en France que la réponse à l'énigme surgit : "Ce qu'il abandonne, c'est cet homme coupable qui voulait ressembler aux autres".
Au chaos intérieur de Max fait écho le chaos de la Grèce, et nous voilà plongés dans un roman bien plus étrange qu'un roman réaliste, bien plus envoûtant. Athènes, haut lieu d'apprentissage.

Caractéristiques

  • Date de parution
    09/01/2014
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-84990-279-0
  • EAN
    9782849902790
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    204 pages
  • Poids
    0.252 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 20,6 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés