Note moyenne 
Henri Cartier-Bresson - Au crayon.
On connaît les déclarations provocatrices d'Henri Cartier-Bresson contre la photographie. On sait que depuis 1974 il se consacre presque exclusivement... Lire la suite
28,40 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 11 juillet et le 12 juillet
En magasin

Résumé

On connaît les déclarations provocatrices d'Henri Cartier-Bresson contre la photographie. On sait que depuis 1974 il se consacre presque exclusivement au dessin d'observation, sa vocation première, son art de prédilection qu'il considère comme une " méditation " et un " dur plaisir ". Autoportraits, portraits de ses amis, copies des grands maîtres, nus, paysages, vues de Paris ou d'ailleurs, il a réalisé des centaines de dessins. Les Cahiers dessinés proposent de découvrir cette œuvre moins connue d'un des photographes les plus célébrés du monde.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/05/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-283-02053-0
  • EAN
    9782283020531
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    150 pages
  • Poids
    0.785 Kg
  • Dimensions
    22,0 cm × 28,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Henri Cartier-Bresson

HENRI CARTIER-BRESSON est né en 1908 à Chanteloup, en Seine-et-Marne. Après des études secondaires au lycée Condorcet, il se passionne pour le surréalisme et étudie la peinture à l'atelier d'André Lhote. En 1931, il part à l'aventure en Côte-d'Ivoire. De retour en Europe, il prend ses premières photographies et se rend au Mexique, en compagnie d'une expédition ethnographique. Entre 1936 et 1939, il travaille comme second assistant de Jean Renoir pour trois films majeurs, avant de réaliser Victoire de la vie, un documentaire sur des hôpitaux pendant la guerre d'Espagne. En 1940, il est fait prisonnier par les Allemands et s'évade après deux tentatives infructueuses. Associé à un groupe de professionnels, il photographie la Libération de Paris et réalise Le Retour, un documentaire sur le rapatriement des prisonniers de guerre et des déportés. En 1946, il fonde, avec Robert Capa, David Seymour et George Rodger, l'Agence Magnum. Il passe trois ans en Orient, en Inde, en Chine, pendant les six derniers mois du Kuomintang et les six premiers mois de la Chine populaire, et en Indonésie, au début de son indépendance. Il voyage en URSS, à Cuba, retourne en Chine, au Mexique, en Inde, puis il gagne le Japon. Il photographie Mauriac en lévitation mystique, Léautaud, Truman Capote, Giacometti, Sartre, Faulkner, Camus, Beckett et tant d'autres. Ses dessins sont exposés au Minneapolis Institute of Art, au musée des Beaux-Arts de Montréal, au musée d'Art contemporain de Kyoto, au Royal College of Art à Londres, au Kunsthaus à Zurich et au Palazzo Medici à Florence.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

28,40 €