Chez soi - Une odyssée de l'espace domestique - Grand Format

Note moyenne 
La maison, le chez-soi : de ce sujet, on a souvent l'impression qu'il n'y a rien à dire. L'espace domestique fait même figure de triangle des Bermudes... Lire la suite
17,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 10 mars
En magasin

Résumé

La maison, le chez-soi : de ce sujet, on a souvent l'impression qu'il n'y a rien à dire. L'espace domestique fait même figure de triangle des Bermudes de la politique : on le perçoit comme un lieu de repli frileux, d'indifférence à la marche du monde, d'abandon sans frein à l'hypnose consumériste, entre la télévision et les gadgets électroménagers. On valorisera plutôt le citoyen concerné, actif, qui voyage, qui descend dans la rue. Pourtant, à une époque où la vie collective semble se déliter, où le travail devient nocif pour un grand nombre de gens, où les formes de l'engagement peinent à se renouveler, le réflexe de rentrer chez soi peut revêtir une portée insoupçonnée.
La maison est aussi une base arrière où l'on peut se protéger, refaire ses forces, se souvenir de ses désirs, résister à l'éparpillement et à la dissolution. Dans l'ardeur que l'on met à rêver de l'habitation idéale se réfugie ce qu'il nous reste de vitalité, d'élans, de foi en l'avenir. C'est la thèse que veut défendre ce livre. Mais, en même temps, il aimerait saisir la façon dont le monde extérieur revient par la fenêtre, et l'acuité avec laquelle il se projette entre nos quatre murs.
Quelques années après la crise des subprimes aux États-Unis, la quête d'un logement confronte chacun à la dureté des inégalités sociales avec une crudité remarquable. Qu'il soit si difficile de profiter pleinement de son chez-soi révèle en outre notre état de « famine temporelle » et d'hyperactivité permanentes. C'est encore plus vrai pour les femmes, impuissantes à se débarrasser de l'idéal tyrannique de la « fée du logis », et toujours astreintes à l'essentiel des tâches ménagères. En déroulant le fil rouge thématique de l'espace domestique, ce livre voudrait donc explorer quelques-unes de nos préoccupations les plus urgentes, en montrant leur nature inextricablement intime et collective.

Caractéristiques

  • Date de parution
    23/04/2015
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35522-077-7
  • EAN
    9782355220777
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    325 pages
  • Poids
    0.325 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Mona Chollet

Mona Chollet est journaliste au Monde diplomatique. Elle a notamment publié La Tyrannie de la réalité (Folio, 2006), Rêves de droite. Défaire l'imaginaire sarkozyste (Zones, 2008) et Beauté fatale. Les nouveaux visages d'une aliénation féminine (Zones, 2012 ; La Découverte/Poche, 2015).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
17,00 €