D'autres langues que la mienne

Note moyenne 
Du Moyen Age à l'époque contemporaine, de nombreux poètes ou romanciers l'ont fait, par choix ou par contrainte. Dans maintes civilisations, la vie... Lire la suite
23,90 €
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 28 avril et le 29 avril

Résumé

Du Moyen Age à l'époque contemporaine, de nombreux poètes ou romanciers l'ont fait, par choix ou par contrainte. Dans maintes civilisations, la vie intellectuelle et la littérature ont même eu recours avec une sorte d'aisance naturelle à une langue étrangère ou apprise : le grec pour les Romains, le chinois pour les Japonais, le latin pour l'Occident médiéval. Ecrire dans une autre langue, c'est s'arracher à soi-même, ou simplement se partager : la langue du poète, la langue du mathématicien ne relèvent-elles pas de la catégorie des langues autres ? Et la langue maternelle peut, elle aussi, se faire "autre" : lorsqu'elle est dévoyée ; ou lorsqu'elle est consciemment choisie et modelée ; ou lorsqu'elle préserve au sein de l'écriture la langue de la tribu, de l'enfance, de la fratrie.
Ces questions se posent à tout écrivain si, comme l'écrit Proust : "Les beaux livres sont écrits dans une sorte de langue étrangère." Avec les contributions de Jean-Paul Allouche, Odile Bombarde, Yves Bonnefoy, Pascale Bourgain, Antoine Compagnon, Sir Michael Edwards, Marc Fumaroli, Claudine Haroche, John E. Jackson, Jacques Le Rider, Jean-Noël Robert, Luciano Rossi, Karlheinz Stierle.

Sommaire

  • A COTE DE LA LANGUE MATERNELLE
    • La langue que l'on fait sienne : le latin au Moyen-Age
    • Rerum vulgarium fragmenta ou canzoniere ? Le sens du titre latin des vers en langue vulgaire de Pétrarque
    • Parler de soi dans une langue autre : un "dialogue au pinceau " en chinois classique entre un Coréen et un Japonais vers l'an 1600
  • MA LANGUE ET MOI
    • Quand l'Europe parlait français, Paris était polyglotte
    • Ma langue d'en France
    • L'illusion perdue d'une culture européenne ?
  • LANGUES POETIQUES
    • Parole, verbe, parlar cantando
    • La poésie, langue vivante étrangère
    • "Je n'ai aucune langue, ce n'est pas la mienne" : l'altérité de la langue en poésie

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/08/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7381-3114-0
  • EAN
    9782738131140
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    286 pages
  • Poids
    0.325 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 22,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Michel Zink

Michel Zink, spécialiste de littérature médiévale, est membre de l'Institut et professeur au Collège de France.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

23,90 €