Des laïcs en responsabilité pastorale ? Accueillir de nouveaux ministères

Alphonse Borras

,

Collectif

Note moyenne 
Alphonse Borras et  Collectif - .
Des laïcs en responsabilité pastorale ? L'image de l'Eglise a changé considérablement depuis la promulgation des décisions du concile Vatican II... Lire la suite
27,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

Des laïcs en responsabilité pastorale ? L'image de l'Eglise a changé considérablement depuis la promulgation des décisions du concile Vatican II par le pape Paul VI, en 1965. Des laïcs (ques) reçoivent des responsabilités toujours plus globales dans la pastorale : aumôneries, assemblées dominicales célébrant en l'absence de prêtres, catéchèse, enseignement catholique, funérailles, économat de diocèses, etc. l'encouragement de la part du concile Vatican II à ce que les laïcs puissent coopérer davantage à la mission évangélisatrice de l'Eglise catholique a été entendu. Et la pénurie de prêtres, de religieux et religieuses en Europe occidentale a contribué à précipiter la tendance, à tel point que des voix se sont élevées pour rappeler que la promotion du laïcat ne pouvait s'accompagner d'une négation du sacrement de l'ordre : instruction du 13 août 1997 Sur quelques questions concernant la collaboration des fidèles laïcs au ministère des prêtres. Ce document témoigne de cette inquiétude. Le groupe belge des canonistes francophones a coutume d'entreprendre des recherches sur la justice dans l'Eglise et aussi d'étudier quelles peuvent être les relations qu'entretiennent nécessairement l'organisation interne de l'Eglise (droit canonique) avec le droit civil ecclésiastique de chacun des Etats. C'est ainsi que ce groupe, animé par Alphonse Borras, a examiné le statut civil du ministre du culte tant en Belgique qu'en France. Il arrive que le droit civil ecclésiastique parvienne à qualifier un responsable laïc de ministre du culte du moment que l'évêque a préalablement donné une mission canonique pour que ce baptisé, bien que non prêtre, puisse occuper une fonction officielle d'Eglise, non réservée - pour des motifs théologiques - aux prêtres. Ce même groupe étudie la notion canonique de responsabilité pastorale : comment est-elle parfois appliquée à des tâches de laïcs baptisés ? De quelle manière ces tâches risquent-elles d'être ainsi confondues avec celles du diacre et du prêtre ? Les fruits de plusieurs années de recherche et de conclusions provisoires sont proposés ici.

Sommaire

  • EXPERIENCE DU TERRAIN EN BELGIQUE EN FRANCE
    • Les animateurs pastoraux à Bruxelles : Questions sur une pratique
    • Les travailleurs pastoraux en Flandres : Un bilan provisoire
    • Les animateurs pastoraux en France : Un bilan provisoire
  • REPERES THEOLOGIQUES ET CANONIQUES
    • Les ministères laïcs : fondements théologiques et figures canoniques
    • Animateurs pastoraux et laïcs engagés : Leurs droits et devoirs respectifs
    • La position délicate des animateurs pastoraux dans le cadre du canon 517 § 2
  • INTERACTIONS DU CIVIL ET DU CANONIQUE
    • Les animateurs pastoraux en Europe
    • L'incidence civile d'une question ecclésiologique : Le cas des assistants paroissiaux en Belgique
    • Statut civil et canonique des animateurs pastoraux en France
    • Les enseignants de religion et les animateurs pastoraux : profils respectifs et traits communs
  • UN CHEMIN OBLIGE : LA FORMATION
    • Assistants paroissiaux et formation universitaire
    • La formation diocésaine des animateurs pastoraux : Quelques points de repère.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/09/2000
  • Editeur
  • ISBN
    2-204-05927-7
  • EAN
    9782204059275
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    313 pages
  • Poids
    0.435 Kg
  • Dimensions
    13,7 cm × 21,6 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK