Guitar army - Rock, révolution, Motor City, MC5 et White Panthers

Note moyenne 
John Sinclair - Guitar army - Rock, révolution, Motor City, MC5 et White Panthers.
Fin des années soixante. Toute une jeunesse bouscule l’Amérique puritaine de l’époque et s’oppose avec de plus en plus de violence à la guerre... Lire la suite
22,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 4 octobre et le 5 octobre
En magasin

Résumé

Fin des années soixante. Toute une jeunesse bouscule l’Amérique puritaine de l’époque et s’oppose avec de plus en plus de violence à la guerre du Vietnam. L’heure est à la radicalisation. Dans la grande ville industrielle de Detroit, aux côtés des Stooges d’Iggy Pop, un groupe de rock extrême proclame, dans un déluge de décibels et d’injures que « Motor City is burning » : le MC5 annonce la révolution à grands coups de guitares saturées.
Derrière eux, un homme s’active en coulisses : poète, musicien, théoricien, journaliste, provocateur né, révolutionnaire acharné… John Sinclair, manager du MC5, crée le White Panther Party, calqué sur les très radicaux Black Panthers, et s’impose vite comme un des principaux porte- paroles de la contre-culture américaine de l’époque. Arrêté par la police pour possession de marijuana après de nombreuses provocations en tous genres, il purgera deux ans de pénitencier, malgré une fervente campagne de soutien appuyée entre autre par John Lennon et Yoko Ono.Ce livre historique aux allures de manuel révolutionnaire pour freaks déjantés raconte, à partir de textes pour moitié rédigés en prison, cette aventure hors du commun.
Véritable bible « sex, drugs & rock’n’roll » invoquant dans un bruyant tourbillon Fanon, Burroughs, Mao, le free jazz, Dylan, Castadena, Fender et Gibson, Guitar Army constitue un formidable témoignage plein de folie, d’idéalisme et sans doute - avec le recul - de douce naïveté, sur une contre-culture bouillonnante… tous amplis à fond ! Un classique de la culture rock.« Le rock’n’roll est une arme de la révolution culturelle »John Sinclair

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/09/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7436-2128-5
  • EAN
    9782743621285
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    366 pages
  • Poids
    0.445 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

À propos de l'auteur

Biographie de John Sinclair

Né à Flint (Michigan) le 2 octobre 1941, John Sinclair, correspondant à Detroit pour le magazine jazz Downbeat devient en 1967 le manager du groupe MC5 (dont le premier album enregistré au Grande Ballroom est entré dans la légende) et le porte-parole des White Panthers, groupuscule activiste proche de Jerry Rubin, Abbie Hoffman, Ed Sanders et le mouvement Yippie (en 1970, le FBI classera le White Panthers Party comme « l’organisation révolutionnaire potentiellement la plus importante et la plus dangereuse des États-Unis »).
Arrêté pour détention de drogue, John Sinclair purgera 2 ans de prison avant de s’occuper de plusieurs groupes de la région de Détroit (dont Mitch Ryder), d’organiser des concerts gratuits puis de revenir au journalisme et de fonder le Detroit Jazz Center. En 1991, il s’installe à la Nouvelle-Orléans, fait de la radio, monte un groupe (The Blue Scholars, avec lequel il a depuis enregistré une quinzaine de CD), collabore avec de nombreux musiciens de Jazz (dont Archie Shepp), publie de la poésie, etc...
Enfin, au début des années 2000, il déménage pour Amsterdam où il anime encore aujourd’hui (entre autres) une radio sur Internet. Depuis l’édition 2006 de la Cannabis Cup d’Amsterdam, une variété de graines de cannabis porte son nom !

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Guitar army - Rock, révolution, Motor City, MC5 et White Panthers est également présent dans les rayons

22,00 €