Histoire des Beati Paoli Tome 2 - Poche

La mort à Messine

Note moyenne 
En l'année 1762, pourchassé par les hommes du puissant marquis d'Oxorio, qui ne lui pardonne pas d'avoir posé les yeux sur sa fille Giovanna, le jeune... Lire la suite
14,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 31 juillet et le 4 août
En magasin

Résumé

En l'année 1762, pourchassé par les hommes du puissant marquis d'Oxorio, qui ne lui pardonne pas d'avoir posé les yeux sur sa fille Giovanna, le jeune Cesare fuit à travers les orangeraies palermitaines. Il est sauvé par frère Benedetto, étrange ermite qui manie le bâton commme personne. Ainsi débute ce nouvel épisode de la saga des Beati Paoli, commencée avec Le Bâtard de Palerme. On y retrouve, quarante ans après, quelques-uns des héros qui ont assuré le succès en France de ce best seller italien.
Le chevaleresque Blasco de Castiglione, le mystérieux Coriolano della Floresta, chef de la secte des Beati Paoli, et surtout le peuple sicilien, poète et révolté. Des escaliers romains de la Trinité des Monts, propices aux idylles, au fracas des batailles maritimes, dans lesquelles le Capitaine Justice et son épouse combattent côte à côte, des ruelles de Naples où la Camorra fait la loi à la forêt sicilienne où les femmes de bandits ont le coeur tendre et le poignard agile, Natoli a élargi le décor de sa saga au royaume des Deux Siciles, mais Palerme, ses souterrains et ses palais, en sont toujours le coeur.
Le goût de la liberté, l'amour d'une terre lumineuse et ancienne en sont encore l'âme.

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/04/2016
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    979-10-226-0485-7
  • EAN
    9791022604857
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    640 pages
  • Poids
    0.51 Kg
  • Dimensions
    12,6 cm × 19,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Luigi Natoli

Luigi Natoli naît à Palerme le 14 avril 1857. Il reçoit à trois ans son baptême politique : il est incarcéré avec toute sa famille à la prison palermitaine de la Vicaria. A l'annonce de l'arrivée imminente de Garibaldi, sa mère avait fait endosser à tous la chemise rouge. Ils furent donc tous arrêtés et leurs biens confisqués et brûlés. A 17 ans il écrit dans des journaux, à 23 ans il enseigne l'histoire dans différents lycées italiens.
Il publie une Histoire de la Sicile qui fait autorité, puis sous le pseudonyme de William Galt écrit plus de vingt-cinq romans d'abord parus en feuilletons dans le Giornale de Sicilia et connaît une gloire littéraire populaire semblable à celle de Alexandre Dumas ou de Michel Zevaco.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

14,00 €