Huit ans de République en Espagne - Entre réforme, guerre et révolution (1931-1939) - Grand Format

Note moyenne 
Ce livre envisage l'action des forces politiques et sociales qui ont soutenu de bout en bout la Seconde République espagnole, tout en poursuivant des... Lire la suite
22,00 €
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 21 avril et le 24 avril

Résumé

Ce livre envisage l'action des forces politiques et sociales qui ont soutenu de bout en bout la Seconde République espagnole, tout en poursuivant des objectifs contradictoires. Il interroge la tension entre le projet réformiste de certains et l'aspiration révolutionnaire des autres, et s'attache à la divergence fondamentale entre les secteurs qui ont souhaité donner la priorité à la conduite de la guerre et ceux qui ont préféré ne pas dévier de leurs efforts pour remédier aux maux dont souffrait le pays, notamment les inégalités sociales.
La réflexion est organisée en deux parties : l'une consacrée aux réformes menées par la jeune République, sous l'impulsion de Manuel Azana ; l'autre tournée vers les gouvernements de guerre dirigés par Francisco Largo Caballero puis Juan Negrín. Le lecteur se voit ainsi proposer une vision plurielle de huit années qui ont bouleversé l'Espagne et dont l'écho a retenti en Europe et dans le monde entier.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-8107-0551-1
  • EAN
    9782810705511
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    352 pages
  • Poids
    0.658 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Jean-Pierre Amalric est professeur émérite d'histoire contemporaine de l'université Toulouse - Jean-Jaurès. Spécialiste de l'histoire de l'Espagne, il contribue notamment à des oeuvres collectives telles que L'Histoire des espagnols dirigée par Bartolomé Bennassar. Geneviève Dreyfus-Armand est historienne, conservateur général honoraire des bibliothèques, ancienne directrice de la BDIC. Elle a publié dernièrement, avec Odette Martinez-Maler, L'Espagne, passion française, 1936-1975.
Guerres, exils et solidarités (les Arènes, 2015). Bruno Vargas est historien, maître de conférences en histoire contemporaine de l'Espagne à l'Institut national universitaire Champollion (Albi) et membre permanent du laboratoire France Amériques Espagne (FRAMESPA, Université Toulouse - Jean Jaurès/CNRS).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

22,00 €