INVOCATIONS. Dionysos, Moïse, saint Paul et Freud

Note moyenne 
La vocation à devenir humain nous est, à l'origine, transmise par une voix. Cette " sonate maternelle " est reçue par le petit enfant comme un guide... Lire la suite
12,70 €
Actuellement indisponible

Résumé

La vocation à devenir humain nous est, à l'origine, transmise par une voix. Cette " sonate maternelle " est reçue par le petit enfant comme un guide intérieur qui le destine à la parole, et ainsi, à l'altérité. L'hypothèse qu'une telle pulsion invoquante existe est décisive, car elle nous permet de penser autrement les rapports entre loi et désir, pulsion de vie et pulsion de mort, création et mélancolie. Avec audace, Alain Didier-Weill nous invite à réfléchir, parmi d'autres questions, à l'étrange surdité de Freud à l'égard de la musique, en particulier dans la tragédie grecque dont il méconnaît la figure centrale. Dionysos. Deux brèves études sur Moïse et saint Paul interviennent en contrepoint de cette méditation autour de l'énigme que constitue la voix maternelle. Entre la vocation dans laquelle s'engage une parole en quête de sens et l'invocation qui l'anime quand elle est guidée par le son, y a-t-il conjonction ou rencontre impossible ? Par cette question sont abordés les liens de la psychanalyse avec le triple héritage grec, chrétien et biblique.

Sommaire

    • La pulsion invoquante, la musique et la danse
    • La pulsion invoquante et la parole
    • La pulsion invoquante et le malaise dans la civilisation
    • La voix maternelle

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Alain Didier-Weill

Alain Didier-Weill est psychiatre, psychanalyste et dramaturge. Il a notamment publié Les Trois Temps de la loi, Seuil, 1996.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK