L'autobiographie et le mythe chez Casanova et Kierkegaard - Automythologies comparées

Note moyenne 
Nathalie Gendrot - L'autobiographie et le mythe chez Casanova et Kierkegaard - Automythologies comparées.
Casanova, Kierkegaard... L'écrivain qui se voulait philosophe, le philosophe qui se déclarait écrivain... D'un siècle à l'autre, du crépuscule des... Lire la suite
18,00 €
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 21 avril et le 24 avril
En magasin

Résumé

Casanova, Kierkegaard... L'écrivain qui se voulait philosophe, le philosophe qui se déclarait écrivain... D'un siècle à l'autre, du crépuscule des Lumières à celui du Romantisme, la rencontre spirituelle des deux plus célèbres séducteurs européens répond à une même interrogation ontologique : affirmer, contre les prescriptions dogmatiques de la Raison classique, puis du Moi romantique, le primat existentiel de l'Individu. Sous sa perruque ou son chapeau noir, peu importe, l'Individu se célèbre lui-même sans se complaire à l'autoportrait. Des Mémoires du Vénitien au Journal du séducteur danois, la question de l'identité et de sa " vérité " s'efface derrière celle de la qualité existentielle de la représentation de soi. Mais ce mouvement phénoménologique original ne saurait exister sans autrui ; l'Autre est d'abord objet de séduction... avant le lecteur - la lectrice. Oui, à un siècle supplémentaire de distance, sommes-nous les victimes plus ou moins consentantes de ces séducteurs mythiques ? Critiques, nous appelons cette forme d'écriture inféodant la réalité à la subjectivité pour mieux manipuler sa propre réception : automythologie. Ces paradoxes démontrent la pertinence des oeuvres de Kierkegaard et de Casanova au milieu des débats littéraires contemporains ; l'automythologie, comme forme dialogue avec son adversaire, le genre de l'autofiction.

Sommaire

  • L'INDIVIDU AUTOBIOGRAPHIE OU L'ANTI-MOI
    • Epistémologie de la démarche ; le mythe et la lecture
    • Le mythe et le sabotage du Moi
    • L'individu, sujet métaphysique découvert par le théâtre
  • CREATION DE L'INDIVIDU DANS L'ESTHETIQUE
    • Enigme et clôture du texte
    • Le séducteur : le mystère de la création selon l'éroticien
    • Paradoxe ontologique du séducteur
  • MIRAGES ET MYTHOLOGIES
    • La fonction esthétique de la reprise
    • Séductrice parole mythique
  • AUTOMYTHOLOGIE : SYNTHESE ET PROLONGEMENTS
    • L'individu/le moi
    • Automythologie : essai de synthèse
    • Et l'autofiction ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/04/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-11067-0
  • EAN
    9782296110670
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    189 pages
  • Poids
    0.21 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Nathalie Gendrot

Après des recherches en Littérature générale et comparée, Nathalie Gendrot poursuit sa réflexion à la croisée des domaines de l'Esthétique et de la dramaturgie d'opéra.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

18,00 €