L'autorité de la régulation boursière face aux garenties processuelles fondamentales

Note moyenne 
Sylvie Thomasset-Pierre - .
L'autorité de régulation boursière, qu'elle se nomme Commission des Opérations de Bourse ou Autorité des Marchés Financiers, est une autorité administrative... Lire la suite
48,70 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

L'autorité de régulation boursière, qu'elle se nomme Commission des Opérations de Bourse ou Autorité des Marchés Financiers, est une autorité administrative indépendante cumulant pouvoirs réglementaire, de décision individuelle, d'enquête, d'injonction et de sanction, tant administrative que disciplinaire. Un tel cumul de pouvoirs amène à s'interroger sur le respect du principe de séparation des pouvoirs et d'impartialité ; l'autorité de régulation boursière n'évoque-t-elle pas une institution oubliée, qui existait au XIXe siècle, celle de l'administrateur juge ? Dans ce système, les fonctions d'administrateur et de juge ne sont pas différenciées. L'administration est à la fois juge et partie. Les sanctions administratives prononcées par cette autorité sont qualifiées, par les juridictions internes comme européennes, de sanctions relevant de la matière pénale. Cela infère un régime protecteur de la personne sanctionnée inspiré des principes de la procédure pénale et impliquant le respect des règles du procès équitable. On assiste à l'émergence d'un droit processuel qui a pu être qualifié "d'horizontal" car il est commun à l'ensemble des diverses procédures sanctionnatrices. Protectrice des droits de la défense des personnes mises en cause, cette évolution n'en obscurcit pas moins la frontière, déjà floue, du droit pénal et du droit administratif répressif. Ceci est renforcé par le fait que les recours contre les décisions de sanction de la Commission des Opérations de Bourse ou de la nouvelle Autorité des Marchés Financiers sont répartis entre le juge judiciaire et le juge administratif selon que la sanction est de nature administrative ou disciplinaire. L'étude du fonctionnement ainsi que des règles processuelles mises en œuvre par l'autorité de régulation boursière permet de s'interroger sur le bien-fondé du maintien d'un cumul aussi exorbitant de pouvoirs, tant au regard de la cohérence interne de l'autorité de régulation boursière qu'au regard du principe d'impartialité.

Sommaire

  • LE PARADOXE D'UNE AUTORITE ADMINISTRATIVE AUX POUVOIRS REPRESSIFS
    • L'autorité de régulation boursière, organisme régulateur d'un nouveau type
    • L'autorité de régulation boursière, modèle administratif entre modernité et archaïsme
    • La diversité des sanctions
    • Les spécificités de l'approche sanctionnatrice
  • LE PARADOXE D'UNE AUTORITE ADMINISTRATIVE INTEGREE DANS L'ORDONNANCE JUDICIAIRE
    • L'application transversale des principes de procédure
    • Les relations ambiguës de l'autorité de régulation boursière avec l'autorité judiciaire
    • La soumission actuelle : un recours essentiellement judiciaire
    • La soumission proposée : le pouvoir de sanction rendu aux autorités judiciaires.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/04/2003
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-275-02363-1
  • EAN
    9782275023632
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    519 pages
  • Poids
    0.75 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
48,70 €