L'Etat ou le roi - Les fondations de la modernité monarchique en France (XIVe-XVIIe siècles) - Grand Format

Textes en français et anglais

Note moyenne 
La genèse de l'Etat moderne a beaucoup préoccupé les historiens européens depuis une décennie. Problématique fructueuse, qui a contribué à une... Lire la suite
18,29 €
Actuellement indisponible

Résumé

La genèse de l'Etat moderne a beaucoup préoccupé les historiens européens depuis une décennie. Problématique fructueuse, qui a contribué à une redécouverte de l'histoire des institutions, du droit, de la politique, peut-être trop longtemps délaissée dans la tradition française. Le "retour au politique" ne signifie pas pour autant l'oubli du social. En marge des volumes publiés par le CNRS ou la Fondation européenne de la science (Les origines de l'Etat moderne en Europe, en cours d'édition), la table ronde de 1991 à Paris questionnait les fondements de la modernité monarchique en France du XIVe au XVIIe siècle pour s'interroger sur le bien-fondé des problématiques de l'Etat et de la modernisation : l'Etat ou le roi ? Qu'est-ce qui est donc "moderne" dans la monarchie de l'Ancien Régime naissant ? Le dialogue entre des historiens de langue anglaise et française, spécialistes des périodes médiévale et moderne, autour de quatre thèmes (le cérémonial, l'espace, les clientèles, le changement social) contribue à éclairer d'un jour nouveau les débats sur l'émergence d'un monde qui, pour devenir le nôtre, a dû passer, aux XVIIIe et XIXe siècles, par des transformations d'encore plus grande portée.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/1996
  • Editeur
  • ISBN
    2-7351-0714-0
  • EAN
    9782735107148
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    174 pages
  • Poids
    0.315 Kg
  • Dimensions
    15,2 cm × 23,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Neithard Bulst est professeur d'histoire du Moyen Age à l'université de Bielefeld. Robert Descimon est directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (Centre de recherches historiques, Paris). Alain Guerreau est directeur de recherche au CNRS (Centre de recherches historiques, Paris).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés