L'évaluation dans les systèmes scolaires - Acommodements du travail et reconfiguration des professionnalités - Poche

Edition 2013

Note moyenne 
Vincent Dupriez et Régis Malet - L'évaluation dans les systèmes scolaires - Acommodements du travail et reconfiguration des professionnalités.
Tous les systèmes éducatifs ont vu se développer, au cours des deux dernières décennies, une diversité de politiques et d'outils d'évaluation,... Lire la suite
40,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 juin et le 25 juin
En magasin

Résumé

Tous les systèmes éducatifs ont vu se développer, au cours des deux dernières décennies, une diversité de politiques et d'outils d'évaluation, visant à renouveler les formes traditionnelles de contrôle du travail des enseignants. Progressivement, l'évaluation se déplace ainsi des enseignants vers les établissements et du respect des prescriptions vers une évaluation centrée sur les résultats. La fonction classique d'une évaluation adressée aux autorités publiques est par ailleurs complexifiée par une visée complémentaire d'information externe des usagers, des décideurs et des médias.
Cet ouvrage fait également apparaître qu'au-delà de la rhétorique commune sous-jacente à de telles évolutions, on observe dans les différents pays étudiés (la France, la Suisse, l'Angleterre et les Etats-Unis) une grande diversité de politiques et dispositifs d'évaluation, en fonction des principes qui les animent (rendre des comptes aux usagers ou aux autorités publiques), du niveau d'intervention pris en compte et des sanctions ou incitants mobilisés.
Au final, on retiendra des études de cas présentées ici que dans la majorité des situations, ce déploiement de dispositifs de mesures et d'évaluation des résultats est souvent mal perçu par les enseignants qui se retrouvent au centre d'une diversité grandissante de normes et de prescriptions, pas toujours convergentes. A leurs yeux, ces nouveaux dispositifs et en particulier le recours massif à des indicateurs quantitatifs souvent perçus comme simplistes, sont une forme de méconnaissance de la complexité de leur métier et un indice d'une confiance en train de se perdre.

Sommaire

  • RESSORTS THEORIQUES ET POLITIQUES
    • L'évaluation dans les systèmes scolaires : au-delà d'un effet miroir ?
    • La professionnalisation des enseignements à l'épreuve de l'évaluation dans les systèmes scolaires ; ressorts politiques, contexte de développement et variations d'usage
  • ACCOMODEMENTS DU TRAVAIL EDUCATIF
    • Les ruses des enseignants face à l'évaluation des établissements et du système scolaire
    • Les dispositifs d'évaluation nationale et les réorganisations locales autour du curriculum
    • Les enseignants du collège en France ; faire face à un travail plus formalisé et rendu plus visible
  • RECONFIGURATIONS DES PROFESSIONNALITES EDUCATIVES
    • L'évaluation du travail enseignant dans les établissements anglais du second degré ; vers une redéfinition des identités professionnelles
    • Les professionnalités de l'encadrement scolaire face aux enjeux de l'évaluation des établissements ; quelques enseignements de deux Académies françaises
    • La reconfiguration des professionnalités en institut de formation à l'enseignement ; de la rhétorique internationale aux réalités locales, les méandres du processus de transposition des politiques éducatives

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/09/2013
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-8041-8192-5
  • EAN
    9782804181925
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    183 pages
  • Poids
    0.32 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Cet ouvrage décrit les politiques et dispositifs d'évaluation des écoles et des enseignants dans différents pays. Il met en évidence la manière dont ces dispositifs ont une incidence sur le travail des enseignants et sur leurs identités professionnelles.

À propos des auteurs

Professeur en sciences de l'éducation à l'Université de Louvain, Vincent Dupriez est également directeur du GIRSEF, centre de recherche au sein duquel il développe des recherches dans le domaine de l'analyse des politiques et des organisations éducatives, avec une attention particulière à la question des inégalités sociales face à l'école et aux parcours éducatifs. Professeur en sciences de l'éducation à l'Université de Bordeaux, Regis Malet codirige le Laboratoire Cultures, Education et Sociétés (LACES EA4140) et l'équipe de recherche comparative en éducation, prévention et professions (ERCEP3).
Auteur de recherches comparatives sur les transformations de l'école, de l'enseignement et de la formation à ses métiers, il est rédacteur en chef de la revue Education Comparée et préside l'Association francophone d'éducation comparée (AFEC).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

L'évaluation dans les systèmes scolaires - Acommodements du travail et reconfiguration des professionnalités est également présent dans les rayons

40,00 €