L'Idée si douce d'une mère - Charles Baudelaire et Caroline Aupick

Note moyenne 
Catherine Delons - L'Idée si douce d'une mère - Charles Baudelaire et Caroline Aupick.
Née en 1793, morte en 1871, Caroline Aupick, mère de Baudelaire, vécut en un siècle qui exaltait la maternité et enfermait les femmes dans un carcan... Lire la suite
27,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 4 avril et le 8 avril

Résumé

Née en 1793, morte en 1871, Caroline Aupick, mère de Baudelaire, vécut en un siècle qui exaltait la maternité et enfermait les femmes dans un carcan d'irresponsabilité. Son éducation, sa jeunesse d'orpheline pauvre, promise au déclassement, les diverses étapes d'un destin accidenté, permettent de mieux appréhender son rôle difficile de mère d'un génie souffrant. Toute sa vie, Baudelaire aima intensément sa mère.
Si, aux rapports tendres et confiants de l'enfance, succédèrent la rébellion et la marginalisation de l'adulte, Mme Aupick demeura le centre névralgique de la vie affective de Baudelaire qui, laminé par la solitude, la pauvreté, des souffrances physiques et psychiques, ancra sur l'image maternelle des rêves de quiétude, de prospérité, d'amour et de sécurité. Epouse, en secondes noces, d'un général devenu ambassadeur et sénateur, Mme Aupick, qui fit mettre son fils sous tutelle, incarnait les valeurs d'une bourgeoisie avec laquelle Baudelaire avait rompu.
A la fois ennemie et amie, agresseur et recours, elle offre un visage ambivalent, reflet, aussi, de la complexité et des contradictions baudelairiennes. Baudelaire enfant reçut l'empreinte de la féminité irradiée par Caroline Aupick qui, inconsciemment, participa à la formation de sa sensibilité poétique. Entre refus, incompréhension ou enthousiasme, cette mère inquiète réagit de façon contrastée à une oeuvre profondément novatrice.
Survivant à Baudelaire, elle favorisa l'émergence de la gloire filiale. Ce livre fait revivre les relations passionnées et conflictuelles de la mère et du fils. La confrontation de leurs univers, de leurs attentes, de leurs déceptions, enrichit la connaissance du poète et de son oeuvre.

Sommaire

  • "TOI, LE SEUL ETRE A QUI MA VIE EST SUSPENDUE"
  • "CE MISERABLE ETAT D'AMATEUR"
  • "MA SITUATION RELATIVE A L'HONORABILITE, EPOUVANTABLE"
  • "ELEVEE PAR LA BONTE DE M PERIGNON"
  • "ECRIS-MOI TRES CORRECTEMENT SUR UN MORCEAU DE PAPIER LE NOM DE DUFAYS"
  • "L'ANGLAIS, JE L'AI TOUJOURS SU"
  • "UNE POSITION QUASI SERVILE"
  • "TU ES TROP PORTEE AU RESPECT, POUR TOUT LE MONDE"
  • "SES BEAUX MOMENTS DE PROSPERITE"

Caractéristiques

  • Date de parution
    25/10/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-251-90007-0
  • EAN
    9782251900070
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    264 pages
  • Poids
    0.35 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 21,5 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Catherine Delons

Catherine Delons est l'auteur de Narcisse Ancelle, persécuteur ou protecteur de Baudelaire, préface de Claude Pichois, prix de la critique de l'Académie française en 2003. Elle a aussi collaboré au Dictionnaire Baudelaire de Claude Pichois et Jean-Paul Avice.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK