L'omelette byzantine - Poche

Geneviève Brisac

(Préfacier)

,

Jean Rosenthal

(Traducteur)

Note moyenne 
1 note -  Donner un avis
 Saki - L'omelette byzantine.
Dans la lignée de La Fenêtre ouverte et du Cheval impossible, ces courtes nouvelles sont de véritables bonbons, de ceux dont on ne peut s'empêcher... Lire la suite
9,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 1 février et le 4 février
En magasin

Résumé

Dans la lignée de La Fenêtre ouverte et du Cheval impossible, ces courtes nouvelles sont de véritables bonbons, de ceux dont on ne peut s'empêcher de manger la boîte entière. Saki nous mène d'une histoire à l'autre comme s'il nous prenait par la main dans une course folle à travers garden-parties et dîners mondains. On rencontre avec lui toute une panoplie de personnages taquins, stupides, pingres, donneurs de leçons, tous punis de leur sottise et dont on se moque gentiment.
En refermant le livre, vous aurez l'impression de vous être fait l'ami le plus anglais et le plus drôle du monde : Saki. " Ce qui tient le lecteur rivé à cette écriture au vitriol, c'est l'audace des personnages de ces nouvelles. Saki nous fait en effet traverser des jungles mondaines et cocasses grâce à de merveilleux guides. " Gilles Barbedette, Le Monde

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/04/2021
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-221-25321-2
  • EAN
    9782221253212
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    240 pages
  • Poids
    0.2 Kg
  • Dimensions
    12,2 cm × 18,2 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

Avis libraires

À propos de l'auteur

Biographie de Saki

Saki. Hector Hugh Munro, dit "Saki", naquit en 1870 en Birmanie, où son père, officier de l'année des Indes, était en garnison. Après la mort de sa mère, il revint en Grande-Bretagne avec son frère et sa soeur, recueilli par deux tantes, vieilles filles originales et autoritaires qui élevèrent les trois enfants dans une ambiance sévère et sans joie, contre laquelle ils ne pouvaient réagir qu'en leur jouant mille tours.
Saki devait garder toute sa vie cet amour des farces et attrapes. En 1893, il s'engagea dans la police militaire de Birmanie, mais revint, malade, au bout d'un an. Il s'installa à Londres où commença véritablement sa carrière de journaliste et d'écrivain. Pour le Westminster Gazette, il dépeignit les hommes politiques de son temps sous les traits des personnages d'Alice au pays des merveilles. Il publia en 1902 plusieurs satires politiques.
Après des séjours en Bulgarie, à Varsovie, à Saint-Pétersbourg et à Paris comme correspondant du Morning Post, il rentra à Londres en 1908. Féru de poésie persane et de contes orientaux, il choisit son pseudonyme dans le Rubaiyat d'Omar Khayyam. C'est de cette époque que datent la plupart de ses recueils de nouvelles. Engagé dès le début de la guerre de 1914, Saki refusa à plusieurs reprises de devenir officier.
Graham Greene rapporte qu'au petit jour du 13 novembre 1916 en France, près de Beaumont-Hamel, on entendit le sergent Munro crier : "Eteignez cette cigarette, nom de Dieu ! " Ce furent ses dernières paroles.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

9,00 €