LA CORRUPTION. L'envers des droits de l'homme, Actes du IXème colloque interdisciplinaire sur les droits de l'homme à l'Université de Fribourg, 3-5 février 1994, 2ème édition

Note moyenne 
Marco Borghi - .
La corruption n'est pas seulement porteuse de discriminations et d'inégalités, pais aussi créatrice de monopoles qui suppriment ou affaiblissent à... Lire la suite
35,37 €
Actuellement indisponible

Résumé

La corruption n'est pas seulement porteuse de discriminations et d'inégalités, pais aussi créatrice de monopoles qui suppriment ou affaiblissent à terme la liberté d'entreprendre. C'est dire que la tolérance des libéraux à son égard tient sans doute d'avantage à leur défiance envers l'Etat qu'à leur confiance dans les mécanismes d'autorégulation du marché. D'autant que la corruption emmêle aux droits civils et politiques les droits économiques, culturels et sociaux, quand elle amène l'Etat ou la Région à passer commande de travaux coûteux, et/ou sans utilité, ou encore à privilégier des entreprises peu performantes. En outre, la corruption a ceci de commun avec la torture qu'elle s'appuie sur le ressort même des droits de l'homme : la faculté, propre aux structures neuronales humaines, de se représenter l'autre. Mais elle utilise cette faculté, qui fonde la notion de réciprocité, comme instrument de falsification de l'échange avec les autres : de même que la torture utilise l'altérité comme instrument d'humiliation de l'autre. En ce sens, la corruption, comme la torture, frappe les droits de l'homme en plein cœur. La nouveauté, et la force du travail collectif, lancé par Marco Borghi et Patrice Meyer-Bisch et publié ici, est de ne pas avoir tenté de gommer ou de réduire ces contradictions. Insistant, au contraire, pour montrer, avant même l'analyse des situations et la présentation des formes et mécanismes, l'entrecroisement d'études venues du droit, de la sociologie, de l'histoire des idées économiques, de l'économie politiquer et de la philosophie en véritables logiques interdisciplinaires. Cette interdisciplinarité face aux " réseaux de corruption " qui se structurent de façon clandestine, en marge du marché et selon des logiques non hiérarchiques, se dessine ainsi le jeu, tout aussi complexe, des réseaux de lutte anticorruption, répressifs et préventifs, étatiques et sociétaux, nationaux et supranationaux.

Sommaire

  • LOGIQUES INTERDISCIPLINAIRES
    • Sciences politiques - La corruption politique et administrative et les différenciations du public et du privé, une perspective comparative
    • Sociologie - Universalisme et relativisme dans l'approche de la corruption, réflexions sociologiques
    • Sociologie (II) - La corruptibilité des systèmes de communication
    • Histoire des idées économiques - La corruption face aux systèmes économiques du Nord et du Sud
    • Economie politique - les réseaux de corruption et la stratégie des " 3 S " (Sleep - Silence - Smile)
    • Economie politique (II) - La corruption, un dysfonctionnement du marché de l'information
    • Ethique - quelques questions sur les limites de validité du jugement moral face à la corruption
  • ANALYSES DE SITUATIONS - FORMES ET MECANISMES
    • Economie du développement - Peut-on limiter la corruption par le transfert conditionnel de ressources (exemple de la Banque mondiale)
    • Politique du développement - Corruption et coopération au développement, que faire pour en réduire l'incidence ? Surveillance bancaire - La diligence du banquier et l'argent de la corruption à partir de quelques cas pratiques
    • Droit fiscal - Fisc et corruption
  • LES MOYENS DE LUTTE JURIDIQUE
    • Criminologie - Corruption et droits de l'homme, regard criminologique
    • Droit pénal - Corruption institutionnalisée, cas du Pérou
    • Droit pénal (II) - Les enquêtes de la magistrature italienne dans les crimes contre l'administration publique, les méfaits de la corruption
    • Droit pénal (III) - Présentation d'un projet de convention internationale contre la corruption
    • Droit des marchés publics - Les règles de passation des marchés publics sous l'aspect du risque de corruption
    • Droit international - Les Nations Unies et la lutte contre la corruption
  • LES MOYENS DE LUTTE POLITIQUE
    • Principes et limites d'une politique de coopération au développement, que peut faire la Direction suisse de la coopération ? Corruption - The Achilles Heel of Development
    • Une corruption légale
    • La corruption - Rôle des organisations non gouvernementales

Caractéristiques

Avis libraires et clients

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

LA CORRUPTION. L'envers des droits de l'homme, Actes du IXème colloque interdisciplinaire sur les droits de l'homme à l'Université de Fribourg, 3-5 février 1994, 2ème édition est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK