La finance autoritaire - Vers la fin du néolibéralisme - Grand Format

Note moyenne 
Donald Trump part mais ses soutiens demeurent et l'on ne peut que s'interroger face à la montée de régimes autoritaires aux Etats-Unis, au Royaume-Uni... Lire la suite
10,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 1 mars
En magasin

Résumé

Donald Trump part mais ses soutiens demeurent et l'on ne peut que s'interroger face à la montée de régimes autoritaires aux Etats-Unis, au Royaume-Uni de Boris Johnson ou au Brésil de Jair Bolsonaro. A travers le cas du Royaume-Uni, ce livre montre que, loin d'être une insurrection électorale des classes populaires, l'ascension de ces régimes est Le produit de L'action organisée d'une nouvelle forme de patronat.
Les sources de financement du Brexit révèlent le poids considérable d'une partie de La finance, celle des fonds d'investissement et des hedge funds, qui voient l'Union européenne comme un obstacle à la libre circulation de leurs capitaux. Cette seconde financiarisation promeut un courant idéologique puissant mais méconnu : le libertarianisme. Niant toute forme de solidarité collective, ses partisans prônent un Etat minimal destiné à protéger la propriété privée, quitte à réduire les libertés civiques et démocratiques.
Soucieux d'élargir leurs sources de profits, ces acteurs financiers s'attaquent dorénavant à l'environnement, qu'ils sont prêts à acheter et vendre par morceaux. Le désordre économique mondial qui ne cesse de croître est loin d'être un frein à leurs ardeurs prédatrices — et bien au contraire, ils envisagent désormais L'éventualité de conflits militaires qui se dessinent au Sud comme au Nord.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/01/2021
  • Editeur
  • ISBN
    979-10-97084-11-0
  • EAN
    9791097084110
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    156 pages
  • Poids
    0.14 Kg
  • Dimensions
    11,1 cm × 17,6 cm × 1,1 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Ce livre décrit la montée de régimes autoritaires dans les démocraties occidentales depuis 2010 (Trump ; Brexit ; Johnson ; Bolsonaro). Ce n'est pas le produit de l'insurrection électorale des classes populaires, mais de l'action organisée d'une nouvelle forme de patronat financier dans un contexte d'effondrement écologique. Une analyse des sources de financement des élections, du référendum sur le Brexit : le poids de la finance est considérable et il ne s'agit pas de n'importe quelle finance.
C'est un livre fort et passionnant, qui décrit une lutte à mort entre fractions traditionnelles et récentes du patronat pour le contrôle de ce qui reste des démocraties occidentales et des ressources planétaires. L'enjeu de cette lutte, c'est le minimum d'équilibre politique, social et environnemental qui permet aux sociétés de fonctionner. C'est un livre très important qu'il faut lire pour comprendre la situation politique contemporaine.
Bonnes Feuilles dans le Monde diplomatique de janvier 2021.

À propos des auteurs

Marlène Benquet est chargée de recherche du CNRS à l'université Paris-Dauphine. Elle a notamment publié Encaisser ! Enquête en immersion dans la grande distribution (2015). Théo Bourgeron est chercheur postdoctoral à University College Dublin, en Irlande. Ils enquêtent tous deux sur les effets politiques de l'avènement des secteurs financiers occidentaux.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,00 €