Note moyenne 
Catherine Fuchs et Jacques François - La linguistique cognitive.
La linguistique a été l'une des disciplines pionnières participant dès le milieu des années 1950 au " programme cognitiviste ", conjointement... Lire la suite
21,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 9 juillet

Résumé

La linguistique a été l'une des disciplines pionnières participant dès le milieu des années 1950 au " programme cognitiviste ", conjointement avec la psychologie et l'intelligence artificielle. Le présent ouvrage a pour objectif de présenter les problématiques théoriques, les recherches actuelles et les acquis de la linguistique cognitive. La première partie de l'ouvrage est consacrée à un panorama des principaux courants contemporains, qui se réclament de deux grands paradigmes théoriques : d'une part, le paradigme classique du cognitivisme (appelé paradigme computo-représentationnel symbolique), qui a été adopté par les " grammaires formelles ", et notamment par la grammaire chomskienne ; et d'autre part, un paradigme alternatif encore en émergence (parfois appelé paradigme constructiviste), représenté principalement par les " grammaires cognitives ", mais auquel se rattachent également certains tenants de la linguistique fonctionnaliste, ainsi que des approches typologiques et diachroniques des langues. La seconde partie de l'ouvrage est consacrée aux interactions entre la linguistique cognitive et d'autres disciplines des sciences cognitives abordant le langage non plus à partir de l'étude spécifique de la structure et du fonctionnement des langues, mais en tant que faculté supérieure de l'espèce humaine mise en œuvre par des sujets (c'est l'objet de la psycholinguistique), donnant lieu à l'activation de certaines zones du cerveau (c'est l'objet de la neuropsycholinguistique), et susceptible d'être simulée sur ordinateur (c'est l'objet de l'intelligence artificielle). Signe incontestable de jeunesse, ce foisonnement des approches témoigne aussi de la vigueur de la réflexion dans un domaine particulièrement complexe - celui des liens entre la diversité des langues et la faculté de langage, et de leur inscription dans l'architecture et le fonctionnement de l'esprit et du cerveau - où nombre de questions demeurent encore sans réponse, voire même informulées.

Sommaire

  • LES COURANTS DE LA LINGUISTIQUE COGNITIVE
    • Grammaire formelle et cognition linguistique
    • Les grammaires cognitives
    • Le fonctionnalisme linguistique et les enjeux cognitifs
    • Grammaire diachronique et cognition : l'exemple du chinois
  • REGARD CROISES SUR LE LANGAGE
    • Eléments de psycholinguistique cognitive : des représentations à la compréhension
    • Linguistique, pathologie du langage et cognition : des dysfonctionnements langagiers à la caractérisation de l'architecture fonctionnelle du langage
    • Intelligence artificielle, linguistique et cognition

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/2004
  • Editeur
  • ISBN
    2-7080-1035-2
  • EAN
    9782708010352
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    261 pages
  • Poids
    0.325 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 21,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Jacques François est professeur à l'université de Caen. Il dirige le " Centre de recherche interlangue sur la signification en contexte " (UMR 6170, CNRS/Caen). Catherine Fuchs est directeur de recherche au CNRS. Elle dirige le laboratoire " Langues, Textes, Traitements informatiques, Cognition " (UMR 8094, CNRS/ENS-Ulm/Paris VII). François Le Ny est professeur émérite à l'université de Paris-Sud, Groupe " Cognition Humaine " du Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur (UPR 3251, CNRS/Université Paris XI, Orsay). Jean-Luc Nespoulos est professeur à l'université de Toulouse-Le Mirail. Il dirige le laboratoire Jacques Lordat (EA 1941) et l'Institut des Sciences du Cerveau de Toulouse (IFR 96). Alain Peyraube est directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, Centre de recherches linguistiques sur l'Asie Orientale (UMR 8563, EHESS/CNRS, Paris). Alain Rouveret est professeur à l'université Paris 7-Denis Diderot, Laboratoire de " Linguistique formelle " (UMR 7110, CNRS/Paris-VII). Gérard Sabah est directeur de recherche au CNRS, Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur, (UPR 3251, CNRS/Université Paris XI, Orsay). Bernard Victorri est directeur de recherche au CNRS. Laboratoire " Langues, Textes, Traitements informatiques, Cognition " (UMR 8094, CNRS/ENS-Ulm/Paris VII).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,00 €