La Main à la pâte - Grand Format

Note moyenne 
Maria Orsini Natale - La Main à la pâte.
L'une s'appelle Francesca, l'autre Nunziata : deux femmes issues du petit peuple de la région de Naples, deux générations (entre 1848 et 1940) au service... Lire la suite
20,30 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 31 mai et le 1 juin
En magasin

Résumé

L'une s'appelle Francesca, l'autre Nunziata : deux femmes issues du petit peuple de la région de Naples, deux générations (entre 1848 et 1940) au service du " bel art " de la pasta napoletana, ce régal des connaisseurs de toute la péninsule. Francesca a appris de son grand-père meunier les secrets du métier. Elle développera le petit atelier artisanal jusqu'à en faire une entreprise florissante, puis transmettra le meilleur de son savoir à Nunziata, une orpheline qu'elle a élevée parmi ses neuf enfants à la suite d'un vœu.
Cette dernière finira par s'installer à son compte et par rivaliser avec ses anciens bienfaiteurs... dont elle rachètera la " villa u orgueilleusement installée sur les pentes du Vésuve. Mais les deux femmes ne se bornent pas à s'affronter (tandis que les hommes de la famille font de leur mieux pour dilapider le bien patiemment amassé), elles savent s'estimer, se secourir quand il le faut - en tout cas faire front quand tout conspire à ruiner leur grand rêve... Maria Orsini Natale sait mettre au service de son récit une érudition qui fait merveille, mais cela n'a jamais suffi à produire un bon livre.
Elle parvient aussi et surtout à ressusciter la sensualité d'un art de vivre confié pour l'essentiel au bon génie des femmes. Voir ce Naples-là ne donne pas spécialement envie de mourir : plutôt envie de vivre-et de mordre l'existence à belles dents.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/04/2004
  • Editeur
  • ISBN
    2-85940-988-2
  • EAN
    9782859409883
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    381 pages
  • Poids
    0.455 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

L'une s'appelle Francesca, l'autre Nunziata : deux femmes issues du petit peuple de la région de Naples, deux générations (entre 1848 et 1940) au service du "bel art" de la pasta napoletana, ce régal des connaisseurs de toute la péninsule. Francesca a appris de son grand-père meunier les secrets du métier. Elle développera le petit atelier artisanal jusqu'à en faire une entreprise florissante, puis transmettra le meilleur de son savoir à Nunziata, une orpheline qu'elle a élevée parmi ses neuf enfants à la suite d'un v ? u.
Cette dernière finira par s'installer à son compte et par rivaliser avec ses anciens bienfaiteurs... dont elle rachètera la "villa" orgueilleusement installée sur les pentes du Vésuve. Mais les deux femmes ne se bornent pas à s'affronter (tandis que les hommes de la famille font de leur mieux pour dilapider le bien patiemment amassé), elles savent s'estimer, se secourir quand il le faut en tout cas faire front quand tout conspire à ruiner leur grand rêve...
Maria Orsini Natale sait mettre au service de son récit une érudition qui fait merveille, mais cela n'a jamais suffi à produire un bon livre. Elle parvient aussi et surtout à ressusciter la sensualité d'un art de vivre confié pour l'essentiel au bon génie des femmes. Voir ce Naples-là ne donne pas spécialement envie de mourir : plutôt envie de vivre et de mordre l'existence à belles dents. .

À propos de l'auteur

Biographie de Maria Orsini Natale

Maria Orsini Natale ; Née au pied du Vésuve, spécialiste incontestée de la civilisation napolitaine, passée sur le tard à la fiction, elle a conquis un large public avec ce roman traduit dans toute l'Europe, couronné par plusieurs prix littéraires (il a manqué d'un cheveu le célèbre prix Strega) - et qui a récemment inspiré an film avec Sophia Loren.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

20,30 €