La mer à courir - Grand Format

Note moyenne 
Paul, le Tahitien, débarque en métropole pour continuer ses études de géographie. L’ami qui a promis de l’héberger n’est pas à l’aéroport... Lire la suite
19,00 €
  • Ebook
    • La mer à courir
      ePub
      Paru le : 21/08/2014
      Téléchargement immédiat
      12,99 €
  • Grand format
    • La mer à courir
      Paru le : 21/08/2014
      Actuellement indisponible
      19,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

Paul, le Tahitien, débarque en métropole pour continuer ses études de géographie. L’ami qui a promis de l’héberger n’est pas à l’aéroport mais a envoyé un proche qui le conduit dans une cité de banlieue. Paul s’était imaginé habiter Paris. A Tahiti, sa mère lui a confié une enveloppe contenant un mystérieux livre de bord, comme on en trouve sur les bateaux. Paul doit le remettre à une jeune fille qu’il ne connaît pas.
Elle s’appelle Virginie. Agée de vingt-cinq ans, elle vient d’être engagée à la Hub Media Corporation en tant que journaliste stagiaire. Chaque matin, elle rejoint un gigantesque immeuble de verre dans une banlieue de la capitale. Paul n’est pas censé la rencontrer, juste déposer le paquet à l’accueil de l’entreprise de presse. Mais il est curieux de voir à qui on remettra l’enveloppe. Ni l’un ni l’autre ne se doutent que le livre de bord se transforme en journal intime.
Celui d’un homme qui a joué un rôle dans leur existence, à des moments différents. Tout comme ils ne savent pas encore que leur vie va enfin leur appartenir, au bout d’une longue spirale de confusion et d’errance sur les rives d’un fleuve, comme une promesse de mer. Au-delà d’une chronique amoureuse entre deux jeunes gens, Jean-Luc Marty dresse le portrait de deux mondes clos. Ceux de la cité et de l’entreprise.
La première abrite tous les peuples du monde, avec ses vies de palier, ses solidarités, ses faits divers. Et Paul, le Tahitien, y accomplit le voyage que les "Français de souche" ne feront pas. Dans l’entreprise, l’économie mondialisée transforme les métiers et la presse n’y échappe pas. Virginie peine à accumuler les dépêches et à nourrir le buzz pour un vague projet de Web magazine, dans un bureau aussi anonyme qu’une cellule.
On assiste tout au long de ce livre à la mise en miroir d’univers qui se frôlent sans se rencontrer. "La Mer à courir" est aussi l’occasion pour l’auteur d’entrer en résonance avec une mélancolie contemporaine, en s’affirmant comme un écrivain d’aujourd’hui, porté par une écriture qui ne lâche rien, ni l’épaisseur du réel ni la poésie.

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/08/2014
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-260-02075-2
  • EAN
    9782260020752
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    260 pages
  • Poids
    0.32 Kg
  • Dimensions
    13,2 cm × 20,7 cm × 2,3 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Avec "La Mer à courir", Jean-Luc Marty revisite de façon très moderne l’histoire de Paul et Virginie, un classique du XVIIIe siècle qui raconte la passion de deux enfants élevés comme frère et soeur en "île de France" (aujourd’hui, l’île Maurice). Si des auteurs tels qu’Alain Mabanckou ou Gilles Lapouge apprécient tant les livres de Jean-Luc Marty, c’est qu’il est un des rares écrivains en France à porter son regard vers l’autre et vers l’ailleurs.
"La Dépression des Açores" a été dans la sélection des romans de l’été de l’Académie Goncourt et a reçu le prix spécial du jury Tristan-Corbière. "Rumba" a reçu le prix du roman populiste, rebaptisé "prix Eugène-Dabit". "Un coeur portuaire", autobiographie poétique de l’auteur, a obtenu en 2013 une mention spéciale du prix Joseph-Kessel.

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Luc Marty

Depuis La Dépression des Açores, en 2001, Rumba, en 2008, et Un coeur portuaire, en 2012, Jean-Luc Marty écrit le mouvement des hommes, l’inquiétude de ce début de siècle, la difficile rencontre de l’histoire et de la géographie.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés