La passion d'Orphée - Grand Format

Note moyenne 
La passion d'Orphée pour Eurydice dit celle de la littérature contemporaine pour l'écriture : puissante et sincère, elle aussi est trahie dans sa... Lire la suite
15,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 22 juin et le 25 juin
En magasin

Résumé

La passion d'Orphée pour Eurydice dit celle de la littérature contemporaine pour l'écriture : puissante et sincère, elle aussi est trahie dans sa promesse poétique, échouant à ramener la beauté des Enfers. Ce mythe permet à Philippe Vilain d'examiner la littérature française contemporaine. Quels sont sa légitimité, son pouvoir et ses conditions d'existence à l'heure de sa marchandisation ? Son statut dans une période happée par une étonnante fascination pour le "réel", la célébrité et les faits divers ? Qu'est-ce qu'un écrivain si tout le monde écrit et si lui-même se désengage de son art ? Qu'est-ce qu'écrire si l'écriture n'est plus un enjeu poétique ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/03/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-246-86337-3
  • EAN
    9782246863373
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    128 pages
  • Poids
    0.17 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 20,6 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

L'éditeur en parle

Le mythe d'Orphée, poète qui échoue à ramener Eurydice des Enfers, permet à Philippe Vilain d'examiner la littérature française contemporaine. La littérature du XXIe siècle a largement abandonné la volonté créatrice, en particulier dans sa version "exofiction", où "c'est le sujet qui assure la visibilité du roman, non le projet esthétique". Le sujet prime sur l'oeuvre même, annihilant le désir de création et menant à une impersonnalité quasi-journalistique.
Que signifie cette étrange passion pour le "réel", la célébrité et les faits divers ? Sans optimisme, mais sans nostalgie, ce livre pose aussi la question de la littérature à l'heure de la culture de masse. La massification dilue la qualité dans le goût du nombre, produit des "écrivains jetables", remet en cause l'aura de la littérature, favorise les livres dont dont le sujet intéresse plutôt que le style, et ceux dont le thème a déjà plu dans le passé, et cela même si la massification permet de faire émerger de bons auteurs, de fournir un "ailleurs" au plus grand nombre et de donner à plus personnes la possibilité de publier et de s'approprier l'exercice de l'écriture.
Que représente la littérature contemporaine dans l'industrialisation de la culture ? Qu'est-ce qu'un écrivain si tout le monde écrit et si lui-même se désengage de son art ? Qu'est-ce qu'écrire si l'écriture n'est plus un enjeu poétique ?

À propos de l'auteur

Biographie de Philippe Vilain

Philippe Vilain est l'auteur de plusieurs essais et romans chez Grasset, comme Pas son genre (2011, adapté au cinéma par Lucas Belvaux) et La littérature sans idéal (2016). Il dirige la collection "Narratori francesi contemporanei" chez Gremese à Rome.

Souvent acheté ensemble

Vous aimerez aussi

Derniers produits consultés

15,00 €