La politique berbère de la France et le nationalisme marocain

Note moyenne 
Le 16 mai 1930, la France promulguait au Maroc un décret, le "Dahir Berbère", qui avait pour but d'adapter la justice berbère aux exigences du moment.... Lire la suite
37,00 €
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 28 avril et le 29 avril

Résumé

Le 16 mai 1930, la France promulguait au Maroc un décret, le "Dahir Berbère", qui avait pour but d'adapter la justice berbère aux exigences du moment. Initiée en 1912 par Lyautey, cette politique reconnaissait aux tribus berbères leurs droits coutumiers (orf), ce qui, dans le domaine juridique, les soustrayait au droit coranique (chraa). Dans ce but, les autorités françaises créèrent des assemblées judiciaires (djemaas) qu'il fallait officialiser par un décret.
Scellé en mai 1930 par le Sultan Mohammed Ben Youssef, le "Dahir Berbère" reconnaissait la légalité des djemaas judiciaires, et soumettait aux tribunaux français les auteurs de crimes commis en pays berbère (article 6). Ceci fut interprété comme une tentative de désislamisation, et les Marocains réagirent violemment. Durant l'été 1930, la prière du "Latif", implorant l'aide divine contre les calamités, fut psalmodiée dans les mosquées marocaines.
Puis les nationalistes, aidés par Chakib Arslan et un avocat R.J. Longuet, organisèrent une violente campagne de presse a l'étranger. Les autorités durent supprimer l'article 6 en avril 1934, mais durant ces quatre années le mouvement nationaliste s'était organisé et ses revendications avaient pris une tournure plus politique, entraînant en 1937 de violentes manifestations. La Résidence et le Palais Royal réagirent en exilant les "meneurs".
Le mouvement était décapité.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Gilles Lafuente

Gifler Lafuente, né Rabat (Maroc) en 1937, est titulaire d'un doctorat ès lettres et sciences humaines de l'Université de Provence. Durant de longues années d'enseignement à Marrakech, dans le cadre de la formation d'enseignants marocains, il n porté son attention sur le monde berbère et Maroc pré-saharien. De retour en France, il travaille sur les Archives d'Outre-Mer à Aix-en-Provence ainsi que sur les Archives diplomatiques de Nantes.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La politique berbère de la France et le nationalisme marocain est également présent dans les rayons

37,00 €