La princesse Angine - Poche

Note moyenne 
En plus d'être une maladie, Angine est une petite fille ; une princesse qui a perdu le royaume de ses parents aux mains des ennemis pour aller se réfugier... Lire la suite
8,70 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 22 octobre et le 27 octobre
En magasin

Résumé

En plus d'être une maladie, Angine est une petite fille ; une princesse qui a perdu le royaume de ses parents aux mains des ennemis pour aller se réfugier chez son oncle. Elle taille la route à bord d'un camion-éléphant (chut, "éléphant est un mot interdit ! C'est un gros mot. On ne dit pas un éléphant, on dit une souris ") vantant les bienfaits du thon à l'huile, accompagnée par le Duc des Vitamines, son fidèle chancelier, très alcoolique et un peu poète.
En chemin, elle rencontre Jonathan qui embarque avec eux pour un long trajet (Lourdes, La Mecque, Jérusalem) dont le but est de mettre la main sur cet oncle introuvable. Mais une princesse et son trésor ne peuvent que susciter les convoitises... Angine fait irrésistiblement songer à une petite soeur d'Alice de Lewis Caroll. Un conte noir et tendre qui brouille le temps.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/09/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7529-0745-5
  • EAN
    9782752907455
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    197 pages
  • Poids
    0.17 Kg
  • Dimensions
    12,4 cm × 18,7 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Roland Topor

Illustrateur, peintre, écrivain, cinéaste, Roland Topor naît en 1938 à Paris de parents émigrés polonais. En 1955, il s'inscrit aux Beaux-Arts et publie des dessins et des nouvelles dans les revues Bizarre, Arts, Le Rire, Fiction puis collabore à la revue Hara-Kiri et fonde le groupe " Panique ". Les Masochistes, son premier livre, obtient en 1961 le grand prix de l'humour noir. En collaboration avec René Laloux, il fut attiré par le cinéma d'animation puis par les courts et les longs métrages.
La Planète sauvage reçoit en 1973 le prix spécial du jury à Cannes. Avec son ami et complice Jean-Michel Ribes, ils travailleront sur de nombreux projets et écriront ensemble pour la télévision Merci Bernard et Palace ; pour le théâtre Batailles ; pour le cinéma La Galette du roi. Roland Topor est mort en 1997.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

8,70 €