La terre qui meurt

Note moyenne 
    Quel avenir pour le territoire alors que son aménagement n’est plus considéré comme le socle de nos sociétés ?    Cri d'alarme fondé... Lire la suite
13,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

    Quel avenir pour le territoire alors que son aménagement n’est plus considéré comme le socle de nos sociétés ?    Cri d'alarme fondé sur une réflexion qui demeure à la pointe de l’actualité, La terre qui meurt concerne chacun d’entre nous. Du tissu serré d’où émergent les cathédrales gothiques, des percées haussmanniennes aux villes nouvelles, puis aux agglomérations proliférantes d’aujourd’hui, Françoise Choay pointe à chaque occasion comment les mentalités, les savoirs techniques et les pratiques économiques ont marqué la ville et l’urbain. Face aux effets normatifs de la mondialisation et à la marchandisation du patrimoine, Françoise Choay appelle à retrouver le contact perdu avec la Terre.Docteur d’Etat en philosophie, historienne des théories et des formes urbaines et architecturales, Françoise Choay, a enseigné à Paris-VIII, à Louvain-la-Neuve, au Politenico de Milan, à Chaillot et aux Etats-Unis (MIT, Princeton, Cornell). Par ailleurs critique d’art et directeur de collection au Seuil, elle a reçu pour son œuvre le premier Grand Prix national du livre d’architecture (1981) et le Grand Prix national du patrimoine (1995).

Caractéristiques

  • Date de parution
    09/03/2011
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-213-66254-1
  • EAN
    9782213662541
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    98 pages
  • Poids
    0.128 Kg
  • Dimensions
    12,0 cm × 18,5 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Françoise Choay

Docteur d'Etat en philosophie. historienne des théories et des formes urbaines et architecturales, Françoise Choay a enseigné à Paris-VIII, à Louvain-la-Neuve, au Politecnico de Milan, à Chaillot et aux Etats-Unis (MIT, Princeton, Cornell). Par ailleurs critique d'art et directeur de collection au Seuil. Elle a reçu pour son oeuvre le premier Grand Prix national du livre d'architecture (1981) et le Grand Prix national du patrimoine (1995).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
13,00 €