Le délire logique - Grand Format

Note moyenne 
Paul Nothomb - Le délire logique.
Malraux resta toujours fidèle à sa première impression. Le Délire logique, qui se donne pourtant comme un roman, était bien, pour lui, " le premier... Lire la suite
18,40 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 1 juin et le 3 juin
En magasin

Résumé

Malraux resta toujours fidèle à sa première impression. Le Délire logique, qui se donne pourtant comme un roman, était bien, pour lui, " le premier témoignage sur la Gestapo où l'auteur ne romance pas ". Paul Nothomb raconte ici l'histoire d'un homme qui, torturé par la police militaire allemande pendant la guerre, commence par résister aux coups, puis finit par comprendre dans la nuit de sa cellule qu'il ne pourra bientôt éviter de " parler ", et invente pour ses bourreaux une fable si délirante et si logique qu'elle lui vaudra d'échapper à leurs tourments. L'auteur à l'époque avait vécu une aventure presque semblable et l'avait fait savoir. On ne le lui avait pas pardonné : il était peut-être permis de parler sous la torture (surtout si c'était pour sauver les copains), non de raconter qu'on l'avait fait. Un grand demi-siècle après, il a voulu remettre au jour ce texte (publié en 1948 par Gallimard), accompagné ici d'un nouvel appareil de présentation - et de trois lettres inédites d'André Malraux. " Pour en finir avec quelques mensonges pieux qui empoisonnent notre histoire. "

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/10/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-85940-590-9
  • EAN
    9782859405908
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    179 pages
  • Poids
    0.205 Kg
  • Dimensions
    13,9 cm × 20,3 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Le Délire logique raconte sous forme de roman, l'épisode central de l'aventure de Paul Nothomb : son arrestation par la police allemande, le 13 mai 1943 à Bruxelles, qui le soumet à la torture.

À propos de l'auteur

Biographie de Paul Nothomb

Paul Nothomb, ancien de l'escadrille André Malraux en Espagne, à l'époque militant communiste convaincu, il verra son destin basculer pendant la guerre le jour où il tombera entre les mains de la Gestapo. Malraux à la Libération l'encouragera à écrire : il publiera plusieurs romans dans les années 40 et 50 ; puis entreprendra des études d'hébreu et deviendra un exégète confirmé des premiers chapitres de la Bible, dont il propose une lecture fort peu conformiste (libertaire, spirituelle - et non religieuse) : une entreprise qui, peu avant sa mort, avait fasciné Cioran.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

18,40 €