Le jardin blanc - Grand Format

Note moyenne 
Jo Bellamy, jeune paysagiste américaine, part à Sissinghurst, dans le Kent, étudier le célèbre jardin blanc créé par l'amie de Virginia Woolf,... Lire la suite
21,00 €
  • Ebook
    • Le jardin blanc
      ePub
      Paru le : 22/08/2013
      Téléchargement immédiat
      8,99 €
  • Grand format
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 22 juillet et le 30 juillet
En magasin

Résumé

Jo Bellamy, jeune paysagiste américaine, part à Sissinghurst, dans le Kent, étudier le célèbre jardin blanc créé par l'amie de Virginia Woolf, Vita Sackville-West. Un jour après l'annonce de son départ, son grand-père Jock, d'origine britannique, se suicide. Jo découvre qu'il avait lui-même travaillé dans ce jardin pendant la Seconde Guerre mondiale et décide de profiter de son voyage pour en savoir plus et comprendre son geste.
A Sissinghurst, Jo trouve un journal intime dont l'étiquette porte le nom de son grand-père. Mais, en le déchiffrant, elle doit se rendre à l'évidence : ce journal n'est pas le sien. Soupçonnant son auteur d'être Virginia Woolf, elle file le faire expertiser chez Sotheby's, où le département des manuscrits concède que le style du journal rappelle Woolf. A un détail près : les dates. Le 28 mars 1941, Virginia a rempli ses poches de pierres avant d'aller se noyer dans l'Ouse.
Or le journal commence le 29 mars 1941. On y découvre comment, le 28 mars, Virginia s'est enfuie de chez elle en cachette de son mari, Leonard, pour se réfugier chez son amie Vita. Virginia, dont la peur est palpable, soulève d'inquiétantes interrogations sur un groupe d'amis de Leonard, membres de la très secrète confrérie des "Apôtres de Cambridge". Bientôt, Jo est amené à jouer avec cette idée : et si Virginia Woolf ne s'était pas suicidée le 28 mars 1941 ? Si elle était morte plus tard ? Si on l'avait tuée ? Peut-être la seconde moitié du cahier, qui a été arrachée, pourrait-elle expliquer les craintes de Virginia et les liens de la romancière avec Jock...
Encore faut-il trouver les pages manquantes.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/08/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-84111-544-0
  • EAN
    9782841115440
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    399 pages
  • Poids
    0.436 Kg
  • Dimensions
    13,1 cm × 20,6 cm × 3,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Un pastiche élégant et réussi des écrits de Woolf, une excellente manière d'apprendre quantité de détails sur Virginia Woolf et son entourage : ses relations avec son mari Leonard ; le groupe d'amis talentueux qui entourait sa sœur à Charleston ; l'effervescence intellectuelle d'un petit groupe qui a laissé sa trace dans l'histoire artistique de l'Angleterre du XXe siècle. On s'abandonne à cette intrigue joyeuse et légère entre Oxford et Cambridge, une promenade qui réjouira les amoureux des prestigieuses demeures anglaises, comme Charleston, et les admirateurs de leurs splendides jardins.
C'est aussi le rappel d'une des plus tonitruantes affaires britanniques d'espionnage : celle des "Quatre de Cambridge", brillants universitaires qui, pendant des décennies, ont trahi l'Angleterre pour l'Union soviétique.

À propos de l'auteur

Biographie de Stephanie Barron

Née aux Etats-Unis en 1963, et éduquée à Princeton puis à Stanford, Francine Stephanie Barron a travaillé pour la CIA. En 1993, elle commence le premier tome de la série policière à succès dont Jane Austen est l'héroïne.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,00 €