Le journal d'Edith - Poche

Note moyenne 
Durant plus de vingt ans, Edith, femme américaine " moyenne ", tient son journal. À vingt-cinq ans, mariée, mère d'un garçon sans grande personnalité,... Lire la suite
7,70 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 18 août et le 23 août
En magasin

Résumé

Durant plus de vingt ans, Edith, femme américaine " moyenne ", tient son journal. À vingt-cinq ans, mariée, mère d'un garçon sans grande personnalité, elle essaie de ne pas s'ennuyer. À près de cinquante ans, elle ne voit plus dans son existence qu'un lent naufrage dans la médiocrité absolue. Et ce journal, auquel elle confie rêves et fantasmes à la fois émouvants et dérisoires, est devenu le miroir de deux existences, l'une réelle, l'autre imaginée, inconciliables - jusqu'à ce que l'absurde vienne les dénouer.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/06/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-253-06154-9
  • EAN
    9782253061540
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    476 pages
  • Poids
    0.225 Kg
  • Dimensions
    10,1 cm × 15,5 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Patricia Highsmith

Née le 19 janvier 1921 à Fort Worth, dans le Texas, Patricia Highsmith a passé la plus grande partie de sa jeunesse à New York et a fait ses études à Barnard College, Université Columbia où elle a obtenu ses diplômes en 1942. Fille unique de parents artistes, elle manifesta très tôt des dispositions aussi bien pour le dessin que pour la littérature. Elle a d'abord illustré un livre d'enfants, puis écrit et illustré une satire politique, le Mensonge éhonté. Son premier roman, L'Inconnu du Nord-Express remporta un grand succès de presse et de librairie et, porté à l'écran par Hitchcock, deviendra un classique du cinéma (choisi parmi les dix meilleurs films de l'année 1951).
Autres réussites : Monsieur Ripley, dont René Clément tira le film Plein soleil (avec Alain Delon), remporta en Amérique le Prix des " Mystery Writers of America " en 1956 et, en France, le Grand Prix de Littérature policière, en 1957. Suivront Ripley et les ombres, Ripley s'amuse (L'Ami américain, film mis en scène par Wim Wenders), Le Meurtrier, qui a été sélectionné par le Times de Londres parmi les 99 meilleurs romans policiers de tous les temps et désigné par le New York Herald Tribune comme " la meilleure histoire de suspens " (Claude Autant-Lara en a fait un film), L'Empreinte du faux, Ce mal Etrange (Dites-lui que je l'aime) a été porté à l'écran par Claude Miller, Eaux profondes a inspiré le cinéaste Michel Deville, Le Journal d'Edith, le Jardin des disparus et Ces gens qui frappent à la porte ont également connu un grand succès.
Patricia Highsmith s'est fixée en Suisse.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le journal d'Edith est également présent dans les rayons

7,70 €