Le journal de Rywka Lipszyk - Témoignage du ghetto de Lodz octobre 1943-avril 1944 - Poche

Judy Janec

(Préfacier)

,

Kamil Barbarski

(Traducteur)

,

Agnès Blondel

(Traducteur)

,

Audrey Kichelewski

Note moyenne 
1945. Une femme médecin de l'Armée rouge déterre près des fours crématoires d'Auschwitz-Birkenau un petit carnet. Elle n'en sait rien encore, mais... Lire la suite
6,90 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 30 avril et le 2 mai
En magasin

Résumé

1945. Une femme médecin de l'Armée rouge déterre près des fours crématoires d'Auschwitz-Birkenau un petit carnet. Elle n'en sait rien encore, mais il s'agit de l'un des témoignages les plus bouleversants de la Shoah. Il ne sera publié que soixante-dix ans plus tard. Entre octobre 1943 et avril 1944, Rywka Lipszyc a dépeint dans les pages de son journal le cauchemar qui fut le sien et celui de centaines de milliers de Juifs dans le ghetto de Lodz, en Pologne.
Avec l'éloquence de l'innocence, cette adolescente de 14 ans relate son quotidien terrible. Elle raconte aussi comment elle trouve dans l'amitié et dans sa foi en l'humanité la détermination de vivre. Et, pour Rywka, vivre, c'est continuer d'aimer, d'étudier, d'écrire de la poésie. C'est continuer de croire en un avenir meilleur. Une maturité et une spontanéité étonnantes. François-Guillaume Lorrain, Le Point.
Edition mise à jour, avec un dossier pédagogique inédit réalisé par Audrey Kichelewski.

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/10/2016
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-253-08745-8
  • EAN
    9782253087458
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    384 pages
  • Poids
    0.21 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,8 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

À propos de l'auteur

Biographie de Rywka Lipszyc

Rywka Bajla Lipszyc née le 15 septembre 1929, était une adolescente juive polonaise qui écrivit un journal intime durant la Seconde Guerre mondiale tandis qu'elle était retenue captive dans le Ghetto de Litzmannstadt durant l'Holocauste en Pologne. Elle survécut à sa déportation à Auschwitz-Birkenau et fut ensuite transférée à Christianstadt, camp d'extermination par le travail, annexe de Gross-Rosen.
Elle connut alors une Marche de la mort vers le camp de concentration de Bergen-Belsen où elle connut la libération en avril 1945. Sa santé étant trop chancelante, elle est transférée à l'hôpital de Gross Niendorf, Schleswig-Holstein où elle meurt en 1945.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

6,90 €