LE KUZARI. Apologie de la religion méprisée

Note moyenne 
Ce grand classique de la littérature juive, que Juda Hallévi acheva au terme de sa vie, est une défense du judaïsme au cœur d'une Espagne médiévale... Lire la suite
31,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 24 avril
En magasin

Résumé

Ce grand classique de la littérature juive, que Juda Hallévi acheva au terme de sa vie, est une défense du judaïsme au cœur d'une Espagne médiévale où l'Islam, le christianisme et la philosophie se disputent la prépondérance. Déplorant le pouvoir de séduction qu'exerçaient au sein même du monde juif ces trois voies, l'auteur met en lumière la spécificité de la loi de Moïse et déploie une ample interprétation de l'existence juive sur la terre d'Israël puis en exil. La forme dialoguée du texte s'inspire de la convention du roi des Khazars ou Kuzari tourmenté par le problème religieux. Ce dernier interroge tour à tour un philosophe, un théologien chrétien, et un théologien musulman. Déçu par leurs réponses, il se voit obligé de faire appel à un docteur de la minorité bafouée et vilipendée, un rabbin, qui finit par le convaincre. C'est ainsi que le monarque approfondit - en même temps que le lecteur - la connaissance du judaïsme.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/04/1994
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86432-202-1
  • EAN
    9782864322023
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    252 pages
  • Poids
    0.355 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,0 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

31,00 €