Le mangeur de citrouille - Grand Format

Note moyenne 
Profonde, violente, la confession glaçante d'une femme au bord de la folie, étouffant dans un mariage qu'elle ne reconnaît pas, perdant pied devant... Lire la suite
16,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Profonde, violente, la confession glaçante d'une femme au bord de la folie, étouffant dans un mariage qu'elle ne reconnaît pas, perdant pied devant des enfants qu'elle ne comprend plus. Chargé d'une forte dimension autobiographique, porté par un style renversant d'intelligence, ce roman fouille les plaies de Mrs Armitage, la narratrice, mais aussi de Penelope Mortimer, l'auteur, et finalement celles de générations de femmes cherchant désespérément une échappatoire à leur condition.
Publié en Angleterre en 1962 et chez Plon en 1964, un cri déchirant qui, aujourd'hui, est toujours plus assourdissant.

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/04/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7144-7876-4
  • EAN
    9782714478764
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    250 pages
  • Poids
    0.326 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Penelope Mortimer

Journaliste et romancière, Penelope Ruth Mortimer est née à Rhyl, au pays de Galles, en septembre 1918. Ses écrits, qui dépeignent brillamment une réalité peuplée de névroses et de mariages à la dérive, ont influencé les fictions féministes des années 1960 et ont notamment anticipé La Femme mystifiée de Betty Friedan (réédition à paraître en 2019 chez Belfond). Après un passage par l'université de Londres, Mortimer commence à écrire de la poésie ainsi que des nouvelles.
Elle épouse le journaliste Charles Dimont, le couple divorce en 1949, et elle se remarie avec le dramaturge et auteur John Mortimer. Le Mangeur de citrouille, publié en 1962 en Angleterre et en 1964 chez Plon, adapté la même année au cinéma par Jack Clayton sur un scénario d'Harold Pinter, lui a valu son plus grand succès. Ce récit porte une très forte dimension autobiographique : tout comme la narratrice, Mrs Armitage, Mortimer est mère d'une flopée d'enfants – elle en a eu six – ; tout comme la narratrice, son mari lui a demandé d'avorter et de se faire stériliser.
Après son opération, Penelope Mortimer découvre la liaison de son époux, un choc qui la plonge dans une longue et douloureuse dépression. Le couple se sépare en 1972. Elle compte également parmi ses oeuvres My Friend Says It's Bullet-Proof (1967) ainsi que deux récits autobiographiques, About Time (1979) et About Time Too (1993). Penelope Mortimer meurt à Londres en 1999.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
16,00 €