Le pays de bonheur d'occasion - Grand Format

Note moyenne 
Gabrielle Roy - .
Ce volume comprend neuf écrits autobiographiques de Gabrielle Roy qui étaient soit inédits, soit devenus pratiquement introuvables, et où la grande... Lire la suite
13,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

Ce volume comprend neuf écrits autobiographiques de Gabrielle Roy qui étaient soit inédits, soit devenus pratiquement introuvables, et où la grande romancière évoque quelques-unes des étapes marquantes de sa vie. Il y a d'abord, bien sûr, son enfance et sa jeunesse au Manitoba, en particulier son expérience de comédienne dans la troupe du Cercle Molière, puis, pendant son séjour en France, sa rencontre avec Teilhard de Chardin et son exploration des paysages de la Bretagne.
Viennent ensuite la découverte des gens de Saint-Henri et du pays de Bonheur d'occasion et, enfin, le récit d'un voyage en Ungava d'où sortira plus tard le beau roman de La Rivière sans repos. Même s'il n'a pas été voulu par Gabrielle Roy elle-même, ce livre posthume n'en est pas moins fidèle à l'une des dimensions essentielles de son œuvre, celle de l'imagination autobiographique, c'est-à-dire de la remémoration, de la méditation et de la recréation de son propre passé et des expériences qui ont façonné son être et fait d'elle la femme et l'écrivain qu'elle est devenue.
C'est dans le souvenir, en effet, que l'art incomparable de Gabrielle Roy a trouvé très tôt une de ses sources d'inspiration privilégiées - que l'on pense à Rue Deschambault (1955), à La Route d'Altamont (1966) ou à Ces enfants de ma vie (1977). Et c'est de là, également, que proviendra son grand épanouissement des dernières années, dans La Détresse et L'Enchantement (et dans Le temps qui m'a manqué), dont les textes ici rassemblés constituent à la fois une préparation et un prolongement.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/02/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7646-0074-7
  • EAN
    9782764600740
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    160 pages
  • Poids
    0.245 Kg
  • Dimensions
    13,9 cm × 21,3 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

À propos de l'auteur

Biographie de Gabrielle Roy

Née le 22 mars 1909 à Saint-Boniface au Manitoba, Gabrielle Roy est la plus jeune d'une famille de huit enfants. Ses parents, Léon Roy et Mélina Landry, connaissent d'importants soucis financiers durant son enfance. Elève brillante de l'Académie Saint-Joseph, elle entreprend ensuite des études au Winnipeg Normal Institute et devient institutrice. De 1929 à 1937, elle enseigne au primaire dans des villages du Manitoba puis à l'Académie Provencher, une école de garçons de Saint-Boniface.
Parallèlement, elle fait du théâtre avec la troupe du Cercle Molière et celle du Winnipeg Little Theatre, avant de partir pour l'Europe en 1937, où elle compte étudier l'art dramatique. C'est au cours de ce premier séjour en France et en Angleterre qu'elle découvre sa vraie vocation : écrire. Rentrée au Canada en 1939, elle s'installe à Montréal, loin de sa famille, et gagne sa vie comme journaliste à la pige tout en rédigeant son premier roman.
Paru à Montréal en 1945, Bonheur d'occasion remporte un immense succès local et international : traduit en anglais sous le titre The Tin Flute, le roman est choisi " book of the month " par la Literary Guild of America et les droits d'adaptation cinématographique en sont acquis par Hollywood ; publié en France par les Editions Flammarion, il obtient le prestigieux prix Femina en 1947. Cette même année, le livre reçoit le Prix du Gouverneur général, et Gabrielle Roy est reçue à la Société royale du Canada.
Après leur mariage en août 1947, Gabrielle Roy et Marcel Carbotte partent pour la France, où ils vivront trois ans : il poursuit ses études de spécialisation médicale, tandis qu'elle se consacre à l'écriture. En 1950 paraît La Petite Poule d'eau. Deux ans plus tard, Gabrielle Roy et son mari s'installent à Québec. Alexandre Chenevert est publié en 1954, puis Rue Deschambault en 1955, dont la traduction anglaise, Street of Riches, obtiendra le Prix du Gouverneur général.
En 1957, Gabrielle Roy fait l'acquisition d'une résidence secondaire à Petite-Rivière-Saint-François, dans le comté de Charlevoix ; c'est là qu'elle passera désormais tous ses étés et écrira la plupart de ses romans. Après La Montagne secrète (1960), Gabrielle Roy signera La Route d'Altamont (1966), La Rivière sans repos (1970), Cet été qui chantait (1972), Un jardin au bout du monde (1975), Ces enfants de ma vie (1977), Fragiles lumières de la terre (1978), De quoi t'ennuies-tu Eveline ? (1982) et La Détresse et l'Enchantement, sa grande autobiographie publiée à titre posthume en 1984.
Quoique son existence ait surtout été retirée et discrète, Gabrielle Roy a reçu de nombreuses distinctions pour la qualité et la richesse de son oeuvre : le prix Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste en 1956, un doctorat honorifique de l'Université Laval en 1968, le prix Athanase-David en 1971, un troisième Prix du Gouverneur général en 1977 pour Ces enfants de ma vie, le prix Molson du Conseil des Arts du Canada en 1978, et le Prix de littérature jeunesse du Conseil des Arts du Canada en 1979 pour son album Courte-Queue.
Gabrielle Roy s'est éteinte à Québec le 14 juillet 1983. Reconnue comme l'une des figures les plus importantes de la littérature québécoise et canadienne du XXe siècle, admirée par une multitude de lecteurs du monde entier, Gabrielle Roy a porté au plus haut l'art du roman et le sens de la communication littéraire. La beauté et la signification de son oeuvre continuent d'inspirer aussi bien les spécialistes que le grand public lecteur, au Québec, au Canada et partout où la littérature reste une façon privilégiée d'interroger et de comprendre cet inextricable mélange de " détresse " et d'" enchantement " qu'est l'existence humaine.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés