Le troupeau des songes - Le sacrifice du fils et l'enfant prophète dans les traditions des Peuls du Fouladou

Note moyenne 
Diawne Diamanka et Alain Le Pichon - Le troupeau des songes - Le sacrifice du fils et l'enfant prophète dans les traditions des Peuls du Fouladou.
" La vache n'aime pas l'islam ", disent les Peuls du Fouladou. Est-ce pour cela qu'ils sont venus se réfugier dans cette région de la Haute-Casamance,... Lire la suite
36,59 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 30 septembre et le 4 octobre

Résumé

" La vache n'aime pas l'islam ", disent les Peuls du Fouladou. Est-ce pour cela qu'ils sont venus se réfugier dans cette région de la Haute-Casamance, de part et d'autre de la frontière du Sénégal et de la Guinée-Bissau ? A demi sédentarisés, ils perpétuent là, depuis des siècles, les croyances anté-islamiques de leurs ancêtres, venus des régions du haut Nil : leurs traditions orales, leurs rituels, témoignent aujourd'hui encore de cette religion des Peuls que l'on croyait disparue. A travers les récits du conteur Diawné Diamanka, c'est le drame spirituel d'un peuple qui se révèle dans l'intensité des affrontements entre le père et le fils cadet, héros du conte. Cette fulgurante traversée, par l'art de la parole, des croyances fondatrices de la civilisation pastorale des Peuls jette aussi une lumière nouvelle, comme l'avait pressenti Marcel Mauss, sur les fondements culturels des religions abrahamiques. Le sacrifice du fils y apparaît comme un motif dominant des récits du conteur et du rituel d'élevage : le " moonde ", la fête des vaches dont le principe secret s'apparente étrangement au sacrifice d'Abraham. Pour rendre compte, la trame du conte et les récits de la vie du conteur se mêlent et alternent avec la relation de l'enquête, la découverte des lieux et des gens, la description de la fête des vaches. La première partie, narrative, suit le rythme du conte et met en évidence les textes rituels qu'ont recueillis les auteurs. La seconde partie, dans un éventail d'interprétations allant de l'exégèse peule traditionnelle à une approche analytique ethographique, tente de saisir, dans ces témoignages exceptionnels une religion pastorale, un modèle de la fonction prophétique.

Sommaire

    • Histoire de Samba
    • La veillée sous l'orage
    • La nuit ne nous appartient pas
    • A la recherche de l'amertume
    • Incendie au village
    • C'est au conteur qu'appartient la nuit
    • Le sacrifice du fils et l'enfant prophète essai d'analyse
    • La musique du sacrifice
    • La symbolique du sacrifice
    • Fils cadet, enfant prophète.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/1990
  • Editeur
  • ISBN
    2-7351-0411-7
  • EAN
    9782735104116
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    357 pages
  • Poids
    0.55 Kg
  • Dimensions
    14,9 cm × 22,9 cm × 2,7 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Alain Le Pichon, docteur d'Etat en anthropologie, a vécu douze ans en Afrique de l'Ouest. Depuis 1982, il a mis en œuvre avec l'Afrique, puis également avec la Chine, un programme d'anthropologie réciproque, qu'il dirige à l'Institut universitaire européen de Florence, fondant avec Umberto Eco l'institut Transcultura pour une connaissance réciproque des civilisations. Souleymane Baldé, linguiste, assistant à l'I.N.A.L.C.O. où il enseigne le peul, coauteur au nom du groupe Baalbe Wuro (coffectif de chercheurs peuls de Haute Casamance), a mené l'enquête pour cet ouvrage, avec A. Le Pichon, de 1979 à 1985, au Fouladou.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le troupeau des songes - Le sacrifice du fils et l'enfant prophète dans les traditions des Peuls du Fouladou est également présent dans les rayons

36,59 €