Les data contre la liberté - Grand Format

Note moyenne 
L'ouvrage s'interroge sur la possibilité d'un nouveau despotisme lié à la dépossession et au rétrécissement des options personnelles résultant... Lire la suite
17,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 4 octobre
En magasin

Résumé

L'ouvrage s'interroge sur la possibilité d'un nouveau despotisme lié à la dépossession et au rétrécissement des options personnelles résultant du microciblage commercial par des outils numériques, à la dictature des prédictions qui commandent les décisions économiques et sociales, et à l'ubiquité de la surveillance politique et policière. Il décrit une société dans laquelle la sollicitude publique et les sollicitations privées en vue d'influer sur les désirs et les craintes ont pris le pas sur l'ancienne discipline autoritaire des corps.
Un maternalisme politique diffus, vaguement inspiré de la philosophie du care, tend ainsi à se susbtituer à la promotion des libertés et des droits démocratiques. L'Intelligence Artificielle (IA) connexionniste, bien que mathématiquement très sophistiquée, qui est l'instrument privilégié de cette mutation, nuit directement à l'exercice de la réflexion humaine chez les prestataires comme chez les usagers, et à une liberté appréciative privilégiant chez chacun l'autodétermination des options.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/04/2022
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-13-083304-8
  • EAN
    9782130833048
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    283 pages
  • Poids
    0.284 Kg
  • Dimensions
    12,4 cm × 18,8 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

L'éditeur en parle

L'ouvrage s'interroge sur la possibilité d'un nouveau despotisme lié à la dépossession et au rétrécissement des options personnelles résultant du microciblage commercial par des outils numériques, à la dictature des prédictions qui commandent les décisions économiques et sociales, et à l'ubiquité de la surveillance politique et policière. Il décrit une société dans laquelle la sollicitude publique et les sollicitations privées en vue d'influer sur les désirs et les craintes ont pris le pas sur l'ancienne discipline autoritaire des corps.
Un maternalisme politique diffus, vaguement inspiré de la philosophie du care, tend ainsi à se susbtituer à la promotion des libertés et des droits démocratiques. L'Intelligence Artificielle (IA) connexionniste, bien que mathématiquement très sophistiquée, qui est l'instrument privilégié de cette mutation, nuit directement à l'exercice de la réflexion humaine chez les prestataires comme chez les usagers, et à une liberté appréciative privilégiant chez chacun l'autodétermination des options.

À propos de l'auteur

Biographie de Patrick Pharo

Chercheur en sociologie morale, Patrick Pharo a été directeur de recherche au CNRS et directeur du CERSES (Centre de Recherche Sens Ethique Société). Il a enseigné à l'EHESS, Syracuse University, Louvain-la-Neuve et l'Université Paris Descartes. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont récemment Eloge des communs (Puf, 2020) et Le capitalisme addictif (Puf, 2018).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

17,00 €