Les Guerres de religion 1559-1629 - Compact

Note moyenne 
1559 à 1629 est une séquence historique particulièrement dramatique pour le royaume de France : le Roi Très-Chrétien, qui s'engage lors de son sacre... Lire la suite
25,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 14 août
En magasin

Résumé

1559 à 1629 est une séquence historique particulièrement dramatique pour le royaume de France : le Roi Très-Chrétien, qui s'engage lors de son sacre à exterminer les hérétiques, règne désormais sur un pays divisé par la question religieuse : Les protestants constituent environ 1o% de la population française. Les monarques sont de jeunes hommes incapables de gouverner par eux-mêmes. En dépit des efforts de Catherine de Médicis, qui accorde aux protestants la liberté de culte, les violences se multiplient, et elles culminent en 1572, au moment de la Saint-Barthélemy.
Henri III et Henri IV tombent sous les coups de catholiques exaltés. Grâce à l'édit de Nantes, les protestants finissent par bénéficier d'un régime de tolérance limitée, mais les troubles reprennent dans les années 162o. Les guerres de Religion constituent le creuset de la monarchie absolue, qui se construit sur les ruines d'un royaume déchiré par l'intolérance. C'est l'histoire de ces traumatismes et de ces mutations que ce livre retrace.

Sommaire

  • LA CRISE DE LA MONARCHIE DE LA RENAISSANCE
  • LA PAIX IMPOSSIBLE
  • L'OMBRE DE LA SAINT BARTHELEMY
  • MAJESTE ET PENITENCE
  • LES REVOLUTIONS DE LA LIGUE
  • LA RECONSTRUCTION DU ROYAUME
  • ORDRE DE FEU, DESORDRE DES HOMMES
  • LES DERNIERES GUERRES DE LA RELIGION
  • L'ATELIER DE L'HISTORIEN, ECRIRE L'HISTOIRE DES GUERRES DE RELIGION

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/10/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7011-9193-5
  • EAN
    9782701191935
  • Format
    Compact
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    607 pages
  • Poids
    0.595 Kg
  • Dimensions
    14,2 cm × 19,2 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Nicolas Le Roux

Nicolas Le Roux est ancien élève de l'Ecole normale supérieure (Fontenay-Saint-Cloud), agrégé et docteur en histoire. Actuellement professeur d'histoire moderne à l'Université Lumière-Lyon-II, il est rattaché au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (UMR 5190). Ses travaux portent sur les guerres de Religion, la société de cour et la culture nobiliaire aux XVIe et XVIIe siècles. Il a publié notamment Un régicide au nom de Dieu.
L'assassinat d'Henri III, Gallimard, 2006, et La Faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois, Champ Vallon, 2001.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,00 €