offre livraison Astérix

Les ingénieurs des Mines : cultures, pouvoirs, pratiques - Colloque des 7 et 8 octobre 2010

Note moyenne 
Anne-Françoise Garçon et Bruno Belhoste - Les ingénieurs des Mines : cultures, pouvoirs, pratiques - Colloque des 7 et 8 octobre 2010.
Les grands corps de l'État n'ont pas toujours bonne presse, mais, en même Colloque temps, ils fascinent. Créé au XVIIIe siècle, le corps des Mines... Lire la suite
35,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 28 octobre et le 3 novembre

Résumé

Les grands corps de l'État n'ont pas toujours bonne presse, mais, en même Colloque temps, ils fascinent. Créé au XVIIIe siècle, le corps des Mines n'a cessé de contribuer à la construction économique du pays. Passés par l'École polytechnique et l'École des mines, les ingénieurs du corps ont surveillé et, souvent, directement encadré les secteurs de l'industrie et de l'énergie. Ils ont également joué un rôle éminent dans le domaine scientifique, leurs contributions allant des sciences « dures » (mathématiques et physique, avec Henri Poincaré, chimie avec Henry Le Chatelier) à l'économie, avec Maurice Allais, le seul Français ayant reçu le prix Nobel d'économie, et aussi la sociologie, avec Frédéric Le Play, considéré comme l'un des précurseurs de cette discipline.
Industriel dans son essence, industrialiste dans son esprit, ce corps de fonctionnaires a souvent adopté des approches libérales, mais, a contrario, il a souvent impulsé un patriotisme économique de bon aloi dans le cadre de « grands programmes » d'État. Il restait à la richesse de cette expérience, à la fois technique, scientifique et administrative, à se constituer en histoire, à se « conscientiser ».
Telle était l'ambition du colloque dont les actes sont présentés dans ce volume. Organisé dans le cadre de la célébration du deux centième anniversaire du décret du 18 novembre 1810 qui a organisé le « Corps impérial des Ingénieurs des Mines », ce colloque historique s'est attaché à mettre en lumière le rôle joué au service de la France par ces hauts fonctionnaires à formation scientifique et technique.

Sommaire

  • LES SCIENCES, LA DIFFUSION DU SAVOIR SUR TROIS SIECLES
    • Aux origines de la carte géographique de France : retour sur les productions cartographiques du corps des Mines au cours du premier XIXe siècle
    • Culture de la rationalisation chez les ingénieurs durant la seconde industrialisation
    • Théories et ingénierie économiques : deux siècles de contribution des ingénieurs des Mines
  • INNOVATION ET INDUSTRIALISATION
    • Un libéralisme pragmatique : une approche de l'économie politique des ingénieurs des Mines par leur contribution à la jurisprudence des sociétés anonymes, 1807-années 1840
    • Un corps technique et ses raisons
    • Henri Fournel (1799-1876) ingénieur des Mines saint-simonien
  • SECURITE ET ENVIRONNEMENT
    • Savoir, prévoir, vouloir
    • Les ingénieurs des Mines et la protection sociale des ouvriers mineurs
    • Arthur Fontaine, de l'école des Mines au bureau international du travail, à la recherche d'une réglementation du travail et d'une régulation sociale 1880-1931
  • RESSOURCES ENERGETIQUES ET MINERALES : CONTROLE ET REGULATION
    • Sécurité économique et apport de Maurice Allais à la politique énergétique française
    • Paul Weiss, directeur des Mines, un savoir faire administratif et technique au service de l'état
    • L'administration des Mines et le développement de la filière des carburants nationaux, carburants de remplacement en France, de 1918 à la fin de la seconde guerre mondiale.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les ingénieurs des Mines : cultures, pouvoirs, pratiques - Colloque des 7 et 8 octobre 2010 est également présent dans les rayons

35,00 €