Les ouvriers en URSS 1928-1941

Note moyenne 
Jean-Paul Depretto - .
Entre 1928 et 1941, les effectifs de la classe ouvrière en URSS ont connu une croissance sans précédent : ils ont presque triplé. Encore ne s'agit-il... Lire la suite
27,44 €
Actuellement indisponible

Résumé

Entre 1928 et 1941, les effectifs de la classe ouvrière en URSS ont connu une croissance sans précédent : ils ont presque triplé. Encore ne s'agit-il que des travailleurs libres, il faudrait y ajouter les détenus du Goulag dont le nombre augmente considérablement durant cette période. La connaissance du monde du travail en URSS est obscurcie par des mythes tenaces : les historiens ont trop souvent accepté sans critique les affirmations officielles. Le présent ouvrage s'attache à remettre en cause ces idées toutes faites. Pour ce faire, il s'appuie sur des sources statistiques peu exploitées jusqu'ici, comme les recensements syndicaux de 1929 et de 1932-1933. Ces documents montrent que la classe ouvrière était diverse et que l'on ne saurait parler d'elle au singulier : selon les branches et les régions, elle présentait des visages différenciés, produits d'une longue histoire. Le Grand Tournant n'a pas effacé ces héritages. Contrairement aux idées reçues, les usines n'ont pas toutes été envahies par une " marée paysanne " : en 1933, il subsistait une classe ouvrière de deuxième génération dans plusieurs secteurs importants (industrie cotonnière moscovite, sidérurgie de l'Oural, métallurgie de Leningrad). Selon la théorie officielle, l'URSS était une " dictature du prolétariat ". La presse officielle, censurée, s'exprimait au nom de la prétendue " classe dirigeante " et ne donnait guère la parole à la base. C'est pourquoi il est difficile d'étudier l'opinion ouvrière. Et pourtant elle existait et s'exprimait elle aussi. Les attitudes à l'égard du régime étaient diverses, mais le mécontentement prenait des formes multiples et pouvait même déboucher sur des grèves.

Sommaire

    • La classe ouvrière de la grande industrie à la fin de la NEP
    • La croissance de la classe ouvrière (1928-1940)
    • Les transformations de la classe (1929-1932/1933)
    • Naissance d'une classe ouvrière : le Kuzbass
    • Les ouvriers et le régime : une classe divisée

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/09/1997
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-85944-320-7
  • EAN
    9782859443207
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    423 pages
  • Poids
    0.65 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Paul Depretto

Ancien élève de l'ENS, agrégé d'histoire, docteur, Jean-Paul Depretto a enseigné dans plusieurs lycées. Il est actuellement maître de conférences à l'université de Toulouse-Le Mirail. Il est aussi l'auteur (en collaboration avec S. Schweitzer) d'un livre sur le mouvement ouvrier chez Renault (1920-1939) et a publié plusieurs articles sur l'histoire sociale de l'URSS.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK