Les passages Blanqui : Walter Benjamin entre mélancolie et révolution

Note moyenne 
Miguel Abensour - Les passages Blanqui : Walter Benjamin entre mélancolie et révolution.
"Lorsque je rééditai, il y a quelques années déjà, en collaboration avec Valentin Pelosse, des textes de Blanqui devenus rares, Instructions pour... Lire la suite
8,50 €
Expédié sous 6 à 12 jours
Livré chez vous entre le 31 mai et le 3 juin

Résumé

"Lorsque je rééditai, il y a quelques années déjà, en collaboration avec Valentin Pelosse, des textes de Blanqui devenus rares, Instructions pour une prise d’armes ; L’Éternité par les astres (Sens&Tonka, Paris, 2000), je tentai de lire et d’interpréter la geste révolutionnaire d’Auguste Blanqui en m’aidant de Walter Benjamin; nous eûmes ainsi recours à un "collage" de citations en regard du texte des Instructions pour une prise d’armes et nous décidâmes d’insérer dans cet ensemble les thèses de Benjamin, Sur le concept d’histoire.
Plutôt que d’une décision arbitraire, il s’agissait de la reconnaissance d’une dette. Benjamin, en effet, notamment dans le texte Paris capitale du XIXe siècle (1935) apparaissait comme un "phare" dont les rayons permettaient de discerner les arrière-fonds philosophiques, cosmogoniques de la radicalité révolutionnaire de Blanqui et donc d’extraire celui que son biographe Gustave Geffroy nommait "l’Enfermé", à l’approche traditionnelle, trop exclusivement politique.
C’est dans la direction inverse que j’aimerais maintenant avancer : non plus redécouvrir le visage de Blanqui grâce au regard attentif de Benjamin, mais percevoir ce qui dans l’oeuvre de Benjamin est en rapport avec la présence soudain insistante de Blanqui. Ou plutôt, il s’agirait de repérer, de rouvrir, de parcourir les "Passages" qui vont de Blanqui à Benjamin, de s’attacher aux mouvements et aux arrêts qu’y effectue Benjamin.
Bref, les "Passages Blanqui", les Passages ouverts, percés par Blanqui dans l’oeuvre de Benjamin : Quels sont les objets que le choc de cette rencontre a révélés ? Quelle puissance d’éveil accorder à l’image de l’Enfermé ? Quelles sont les pistes neuves, renouvelées ou entrecroisées sur lesquelles cette image a lancé Benjamin ? Quels sont les enjeux qui se sont constitués, noués, quelles sont les affinités électives qui se sont instaurées transversalement dans l’heur de cette rencontre ?".
Par ce texte nous poursuivons le travail éditorial que nous avons engagé avec le philosophe Miguel Abensour. Ce texte se situe, dans sa pensée, au carrefour de sa réflexion sur l’utopie (ou l’utopique), la servitude volontaire, la théorie du héros et la pensée de l’émancipation : Comment devient-on réellement libre ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-84534-206-4
  • EAN
    9782845342064
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    56 pages
  • Poids
    0.095 Kg
  • Dimensions
    15,2 cm × 20,0 cm × 0,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Miguel Abensour

Miguel Abensour (né en 1939) est un philosophe français, spécialiste de philosophie politique. Il est aussi professeur émérite de philosophie politique à l'Université Paris VII-Denis-Diderot et ancien président du Collège international de philosophie. Il a participé aux revues Textures, Libre et Tumultes. Directeur de la collection "Critique de la politique" aux éditions Payot depuis 1974, il a notamment contribué à la réception de la pensée de l'École de Francfort en France.
Dans ses ouvrages et ses nombreux articles, il cherche à concilier l'idée de démocratie, conçue comme "démocratie contre l'État", avec l'idée d'utopie.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les passages Blanqui : Walter Benjamin entre mélancolie et révolution est également présent dans les rayons

8,50 €