Les résistances juives en France pendant l'occupation

Note moyenne 
Georges Loinger et Sabine Zeitoun - Les résistances juives en France pendant l'occupation.
Né en 1910, Georges Loinger a traversé le XXe siècle. Grande figure de la résistance juive, il témoigne de la réalité de l'engagement des Juifs... Lire la suite
29,40 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Né en 1910, Georges Loinger a traversé le XXe siècle. Grande figure de la résistance juive, il témoigne de la réalité de l'engagement des Juifs contre l'occupant et le gouvernement de Vichy. Grâce à son exceptionnelle mémoire, il retrace l'histoire des réseaux juifs de sauvetage et rend hommage aux Justes, reconnus ou anonymes ; sans leur aide, dispensée sur l'ensemble du territoire, les arrestations et les déportations auraient été beaucoup plus nombreuses.

Sommaire

  • LES RESISTANCES JUIVES
  • LES JUIFS EN FRANCE A LA VEILLE DE LA GUERRE
  • LES ENGAGES VOLONTAIRES
  • LES JUIFS DANS LA RESISTANCE
  • LES ORGANISATIONS DE LA RESISTANCE JUIVE
  • LA FABRICATION DES FAUX PAPIERS
  • LES ACTIONS DE SAUVETAGE
  • LES NONS-JUIFS QUI ONT SECOURU DES JUIFS
  • LA RESISTANCE ARMEE JUIVE

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/11/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-226-18186-2
  • EAN
    9782226181862
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    270 pages
  • Poids
    1.16 Kg
  • Dimensions
    18,7 cm × 24,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Né en 1910 dans une famille juive de Strasbourg, Georges Loinger grandit dans une Alsace qui est allemande jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Après des études d'ingénieur, il se rend à Paris pour devenir professeur d'éducation physique et sportive. C'est le docteur Joseph Weill qui l'a convaincu de la nécessité d'aguerrir la jeunesse juive afin de la préparer à la lutte pour la survie du peuple juif déjà persécuté outre-Rhin par les nazis. Parallèlement, son épouse, Flore, prend en 1937 la responsabilité d'un home d'orphelins juifs réfugiés d'Allemagne, au château de la Guette, où la baronne de Rothschild les accueille. Mobilisé en 1939, Georges Loinger rejoint le 172e régiment d'infanterie de Strasbourg. Prisonnier de guerre, il est interné en Bavière au Stalag 7A d'où il s'évade en 1941 pour rejoindre sa femme en France occupée: c'est ainsi qu'il traverse l'Allemagne nazie en échappant à de nombreux contrôles. Il rejoint alors la Résistance nationale ; envoyé par le réseau Bourgogne à Megève, à l'école de formation des chefs des Compagnons de France, il obtient des papiers officiels qui lui permettent de se déplacer à travers la France. Historienne, spécialiste de la Résistance juive, notamment du sauvetage des enfants, Sabine Zeitoun a dirigé le Centre d'histoire de la Résistance et de la Déportation à Lyon, de 1990 à 2001.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,40 €