Maigret tend un piège - Poche

Note moyenne 
En six mois, cinq femmes seules ont été assassinées à Montmartre. Un défi pour Maigret : une conversation avec un psychiatre lui fait découvrir... Lire la suite
6,20 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 11 octobre et le 12 octobre
En magasin

Résumé

En six mois, cinq femmes seules ont été assassinées à Montmartre. Un défi pour Maigret : une conversation avec un psychiatre lui fait découvrir qu'il lui faut d'abord comprendre le mécanisme mental de l'assassin. En annonçant l'arrestation d'un faux coupable, il espère pousser le vrai à se manifester de nouveau. Le dispositif policier exceptionnel mis en place à cette occasion va se révéler efficace. Encore faut-il comprendre les motifs du criminel.
Et lorsqu'un nouveau meurtre intervient après son arrestation, deviner qui cherche ainsi à l'innocenter... Le grand romancier analyse ici au scalpel une singulière figure de " tueur en série ", incorporant magistralement à son univers des éléments venus de la psychanalyse.

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/11/2000
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-253-14231-X
  • EAN
    9782253142317
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    155 pages
  • Poids
    0.1 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 0,7 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

À propos de l'auteur

Georges Simenon

Biographie de Georges Simenon

Georges Simenon, écrivain belge de langue française, est né à Liège en 1903. Il décide très jeune d'écrire. il a seize ans lorsqu'il devient journaliste à La Gazette de Liège, d'abord chargé des faits divers puis des billets d'humeur consacrés aux rumeurs de sa ville. Son premier roman, signé sous le pseudonyme de Georges Sim, paraît e, 1921 : Au pont des Arches, petite histoire liégeoise. En 1922, il s'installe à Paris avec son épouse peintre Régine Renchon, et apprend alors son métier en écrivant des contes et des romans-feuilletons dans tous les genres : policier, érotique, mélo, etc.
Près de deux cents romans parus entre 1923 et 1933, un bon millier de contes, et de très nombreux articles... En 1929, Simenon rédige son premier Maigret qui a pour titre : Pietr le Letton. Lancé par les éditions Fayard en 1931, le commissaire Maigret devient vite un personnage très populaire. Simenon écrira en tout soixante-douze aventures de Maigret (ainsi que plusieurs recueils de nouvelles) jusqu'à Maigret et Monsieur Charles, en 1972. Peur de temps après, Simenon commence à écrire ce qu'il appellera ses " romans-romans " ou ses " romans durs " : plus de cent dix titres, du Relais d'Alsace paru en 1931 aux Innocents, en 1972, en passant par ses ouvrages les plus connus : La Maison du canal (1933), L'homme qui regardait passer les trains (1938), Le Bourgmestre de Furnes (1939), Les Inconnus dans la maison (1940), Trois Chambres à Manhattan (1946), Lettre à mon juge (1947), La neige était sale (1948), Les Anneaux de Bicêtre (1963), etc.
parallèlement à cette activité littéraire foisonnante, il voyage beaucoup, quitte Paris, s'installe dans les Charentes puis en Vendée pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1945, il quitte l'Europe et vivra aux Etats-Unis pendant dix ans : il y épouse Denyse Ouimet. Il regagne ensuite la France et s'installe définitivement en Suisse. En 1972, il décide de cesser d'écrire. muni d'un magnétophone, il se consacre alors à ses vingt-deux dictées, puis, après le suicide de sa fille Marie-Jo, rédige ses gigantesques Mémoires intimes (1981). Simenon s'est éteint à Lausanne en 1989.
Beaucoup de ses romans ont été adaptés au cinéma et à la télévision.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Maigret tend un piège est également présent dans les rayons

6,20 €